Sécheresse : premières restrictions de l’usage de l’eau dans le Doubs et le Territoire de Belfort

Publié le 03/06/2022 - 08:15
Mis à jour le 03/06/2022 - 08:20

Passage au niveau "alerte" • Depuis le 1er mars 2022, l’ensemble du département du Doubs subit un déficit pluviométrique de l’ordre de 42 %. Des assecs sont déjà observés dans le Haut- Doubs, à Ville-du-Pont. Le préfet du Doubs a pris jeudi un arrêté pour la mise en place des premières restrictions à compter du lundi 6 juin 2022
 

Sécheresse : le lit de la rivière Doubs fin juillet 2020 (illustration) ©
Sécheresse : le lit de la rivière Doubs fin juillet 2020 (illustration) ©

Les mesures de restriction visent toutes les catégories d’usagers : entreprises, agriculteurs, collectivités, particulier

La période de septembre 2021 à mars 2022 constitue la cinquième saison de recharge la plus sèche connue depuis 1959. "Les déficits ont empêché une recharge efficace des nappes d’eau souterraines, lesquelles sont actuellement à des niveaux inférieurs à la moyenne du mois de mai" indique ce jeudi soir la préfecture du Doubs.

La situation hydrologique est "préoccupante" et les débits des cours d’eau ne cessent de diminuer.

À ce jour, aucun problème sur la desserte de la population en eau potable n’est signalé. Toutefois, certains puits dans le Haut-Doubs sont à des niveaux inférieurs à ceux observés ces dernières années. En cas d’aggravation de la situation, de nouvelles mesures de restriction et de limitation des usages de l’eau pourraient être rapidement engagées.

Les prévisions météorologiques pour les prochains jours sont incertaines : si des risques d’orages et d’averses sont annoncés, les cumuls ne devraient pas être importants et la répartition sur le département inégale.

Après consultation du comité de ressources en eau tenu du 30 mai 2022, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet et Raphaël Sodini, préfet du Territoire de Belfort, ont décidé de placer, dès à présent, les deux départements en situation d’alerte à compter de la semaine du 6 juin 2022.

Le préfet du Doubs appelle à la vigilance et au civisme de chacun pour mettre en application ces mesures et réduire sa consommation d’eau.

Les mesures de restriction de l’usage de l’eau prévues par les nouveaux arrêtés cadres " sécheresse"

La préfecture indique par ailleurs que les maires peuvent prendre par arrêté municipal des mesures de restriction plus contraignantes et adaptées à la situation locale, en fonction de l’état des ressources en eau du territoire communal.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.31
partiellement nuageux
le 25/02 à 0h00
Vent
2.96 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
86 %