SNCF réseau se rapproche de la LPO pour mieux protéger les oiseaux 

Publié le 13/10/2020 - 10:45
Mis à jour le 15/10/2020 - 13:21

Une convention a été signée lundi 12 octobre 2020 entre SNCF et les différentes ligues de protection des oiseaux en Bourgogne Franche-Comté dans le but de fluidifier les échanges et de mener des actions communes pour protéger la faune proche des voies et préserver les corridors de biodiversité.

sncf resau LPO
© SNCF Réseau

Dans le cadre de l’élaboration de son plan d’actions biodiversité 2020 – 2025, SNCF Réseau Bourgogne- Franche-Comté a signé lundi 12 octobre 2020 une convention d’un an à partir de 2021 et à vocation pluriannuelle avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux de Franche-Comté, de Côte-d’Or et Saône-et-Loire, de l’Yonne et de la Nièvre, le 12 octobre 2020 en présence de Bernard Marchiset, Président de la LPO Franche-Comté, Nicolas Lavanchy, directeur de la LPO Franche- Comté, Joseph Abel  directeur de la LPO Côte-d’Or et Saône-et-Loire et Jérôme Grand, Directeur territorial SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté.

Objectif de la convention : mettre en oeuvre une collaboration effective afin de préserver la biodiversité sur le réseau ferroviaire régional.

Du fait de leur gestion et souvent située en lisière de forêt ou terrain boisés, les voies ferrées et les emprises ferroviaires représentent des milieux de transition pour la faune notamment en Bourgogne-Franche-Comté.

Créée en 1912, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) oeuvre pour la protection des espèces, la préservation des espaces et pour l'éducation et la sensibilisation à l'environnement.

2021 sera l’aboutissement d’un processus de fusion pour la LPO en région avec la naissance de la LPO Bourgogne-Franche-Comté.

Les objectifs de la convention entre SNCF Réseau et les LPO de Bourgogne Franche-Comté

  • Meilleure connaissance des enjeux liés aux oiseaux du territoire

Mise en place d'un comité de suivi pour favoriser le dialogue entre SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et la LPO. Il aura pour vocation de définir une feuille de route portant sur les actions communes des deux parties, de partager des actualités, des problématiques, des enjeux propres à chaque entité et de valoriser les retours d’expériences respectifs.

  • Activation d'un service d’alerte pour les oiseaux

Un service d’alerte aura pour but de fluidifier les échanges entre SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et la LPO : en cas de présence d’oiseaux le long des voies ferrées, les agents SNCF ou les membres de la LPO pourront se prévenir mutuellement afin de réagir au plus vite.

  • Accompagnement des initiatives d’innovation et d’études scientifiques

SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté pourra bénéficier de l’expertise de la LPO sur les initiatives d’innovation et les études scientifiques, notamment sur l’impact de l’activité ferroviaire sur le développement des oiseaux.

Une étude de mortalité sera réalisée sur la ligne Belfort – Delle afin d’observer s'il existe une mortalité spécifique des oiseaux aux abords des lignes électrifiées. La LPO accompagne et conseille SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté sur les bons réflexes à adopter lorsque de tels comportements de nidification sont observés sur les installations ferroviaires.

De plus, un accompagnement sera mis en place dans la recherche de dispositifs de prévention d’électrocution des oiseaux avec, par exemple l’installation de nids artificiels pour les cigognes blanches. Ceux-ci sont installés près des voies pour tenter d’empêcher les cigognes de venir nicher sur les pylônes supportant les caténaires afin d'éviter des dommages sur les installations électriques et de protéger les oiseaux d’une potentielle électrocution.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Randonneurs, randonneuse, votez pour votre « GR Préféré »…

Pour la quatrième année consécutive, la Fédération française de la randonnée pédestre lance son concours national pour l’élection du "GR préféré des Français". Parmi les huit GR (Grande Randonnée) sélectionnés cette année, l'emblématique GR®509 - Grande Traversée du Jura ! Il est possible de voter jusqu'au 25 novembre 2020 sur le site MonGR.fr.

Le Groupe des Epouvantails en Colère (Geec) s’est installé aux Vaîtes à Besançon

Ce mardi 17 novembre, jour de l'appel à une deuxième vague d'action contre la réintoxication du monde, l'association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. L'occasion de réaffirmer leur volonté de "préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains."

« Le temps de la forêt est plus long que le temps de la relance » (Jacques Grosperrin)

Jeudi 19 novembre 2020 dans la matinée, le sénateur LR Jacques Grosperrina interpellé le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur le thème de "La forêt française face aux défis climatiques, économiques et sociétaux" . Il a attiré l’attention du ministre sur la situation préoccupante de la forêt du Doubs.

Inondations et coulées de boue : une commune supplémentaire du Doubs reconnue en état de catastrophe naturelle

Par arrêté du Ministère de l’Intérieur du 19 octobre 2020, paru au Journal officiel du 14 novembre 2020, la commune de Dasle a été reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des dommages causés par les inondations et coulées de boue survenues les 3, 11, 12 et 17 juin 2020.

Feuilles mortes : le ramassage se poursuit jusqu’à la mi-décembre à Besançon

Cette année encore, la Ville de Besançon mobilise les agents de la Voirie-Propreté et de la Biodiversité et Espaces Verts pour ramasser près de 535 tonnes de feuilles mortes jusqu’à la mi- décembre, annonce-t-elle ce jeudi 12 novembre dans un communiqué. Pas moins de 450 kilomètres sont ainsi parcourus et déblayés afin de limiter les amas qui se transforment en tapis glissants pour les passants et les véhicules en circulation.

Retour de la grippe aviaire : les volailles confinées dans 46 départements

Les autorités ont placé jeudi 45 départements en risque "élevé" d'introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs, obligeant notamment à confiner les volailles, dans l'espoir d'éviter un retour de cette maladie redoutable pour l'élevage français. En Fc, les départements du Jura et de la Haute-Saône sont concernés par ce "confinement volaille".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.2
nuageux
le 27/11 à 6h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
85 %

Sondage