Solidarité: la Franche-Comté s’illustre par sa générosité

Publié le 05/12/2011 - 16:12
Mis à jour le 05/12/2011 - 16:16

Ce n’est pas la première fois que la région arrive dans le trio de tête des régions les plus généreuses de France dans le classement établi par l’Association Recherche et Solidarités. 

dsc_4364.jpg
©

ça se confirme

La Franche-Comté confirme encore son rang en 2010 derrière l’Alsace et devant l’Ile de France. Selon les auteurs de la 16eédition de l’enquête annuelle « La générosité des Français », les régions de l’Est sont bien classées notamment à cause du « climat plus rude qui provoque des réflexes d’entraide et de solidarité ».

Au total, les Français ont versé 3,7 milliards d’euros. 2010 a été « une année exceptionnelle », signale l’étude qui relève toutefois que « le nombre de foyers déclarant un don stagne depuis deux ans, mais les montants déclarés sont plus importants. En moyenne, le montant des dons s’élèvent à 309 euros.

L’estimation des dons effectués en Franche-Comté est de 55-60 millions d’euros. Le classement des départements selon la proportion de leurs donateurs imposables déclarant un don s’établit comme suit : le Doubs est 5e, le Jura 12e, le Territoire de Belfort 21eet la Haute-Saône 44e.

Le Téléthon largement en tête

Les trois secteurs qui progressent le plus sont ceux de l’aide sociale en France, de la recherche médicale et de l’environnement. Les quinze structures qui bénéficient le plus de l’aide sont dans l’ordre le Téléthon, le Secours catholique, la Croix-Rouge, les Restos du cœur, Médecins sans frontières, l’Unicef, La Ligue contre le cancer, Médecins du monde, Action contre la faim, Handicap international, CCFD, Fondation Abbé Pierre, Fondation d’Auteuil, l’Association des paralysés de France et le Sidaction.

Ce sont les 65 ans et plus qui sont les plus généreux (67%) alors que, tous âges confondus, la moyenne s’élève à 51%. 73% des donateurs déclarent leurs dons et bénéficient d’une réduction d’impôts de 66% du montant versé.

C’est pourquoi, les auteurs de l’enquête attirent l’attention du gouvernement sur les conséquences dramatiques qu’aurait la suppression de cet avantage fiscal. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Violences policières, article 24, formation des forces de l’ordre… Entretien avec Emmanuelle Cordier, policière à Besançon

Après les attentats de 2015 suite auxquels les Françaises et le Français embrassaient les forces de l'ordre, qu'est-ce qui a changé dans leurs relations ? Y a-t-il des brebis galeuses au sein de la police ? Pour ou contre l'article 24 de la proposition de loi de "sécurité globale" ? Nous avons rencontré Emmanuelle Cordier, déléguée interdépartementale unité SGP Police du Doubs à Besançon pour en parler.

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Missions et enjeux de la 7e brigade blindée de l’armée de Terre. On en parle avec le général Pierre-Yves Rondeau

Envoyés en mission pour 3 à 6 mois à travers le monde (Mali, Côte d'Ivoire, Liban…), les militaires de la 7e brigade blindée, subordonnée à la 1re division dont l'État-major est à Besançon, rentreront en France début 2021 en permission avant de reprendre une année d'entraînement. Le général de brigade Pierre-Yves Rondeau nous parle des missions de ces militaires et des prochains enjeux.

Sondage – En ce moment, soutenez-vous les forces de l’ordre ?

En plein débat sur l'article 24 de la proposition de loi dite de "sécurité globale", des images d'actes de violences de la part de policiers en service ont été rendues publiques ces dernières semaines (évacuation d'un camp de migrants, affaire Michel Zecler, manifestations...). Si certains critiquent les forces de l'ordre et leur hiérarchie, d'autres les défendent et évoquent un "surmenage". Et vous, soutenez-vous les forces de l'ordre malgré l'actualité ? C'est notre sondage de la semaine.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.67
couvert
le 03/12 à 18h00
Vent
2.67 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
88 %

Sondage