Sorties festives : un quart des habitants de Bourgogne Franche-Comté ont déjà conduit sous l'emprise d'alcool

Publié le 12/12/2019 - 15:26
Mis à jour le 12/12/2019 - 15:26

#BienRentrer • À la veille des fêtes de fin d'années, les associations Prévention Routière et Assurance Prévention relancent une opération de sensibilisation sur les dangers de l'alcool au volant et en profitent pour révéler les résultats d’une enquête régionale du nouvel observatoire des risques routiers et de la mobilité. En Bourgogne Franche-Comté, l'alcool au volant est à l'origine de 30 % de la mortalité routière.

ethylotest alcool au volant.jpg
© d poirier

Pour lutter contre le risque « alcool et conduite », une campagne de communication #BienRentrer démarre ce samedi 14 décembre en Bourgogne-Franche-Comté.

PUBLICITÉ

Mieux comprendre les comportements sur la route lors des sorties festives. C'est tout l'objet de cette étude menée sur un échantillon de plus de 5.000 personnes, dont 232 répondants en Bourgogne Franche-Comté.

les principaux enseignements de l'enquête :

  • Près de 8 habitants de la région sur 10 déclarent se rendre à une soirée festive au moyen d’un véhicule même occasionnellement et 13% le font toutes les semaines.
  • lors de ces sorties, 24% reconnaissent conduire après avoir bu de l’alcool
  • 5% déclarent avoir vécu ou assisté à un accident grave causé par l’alcool.
  • 30% de la mortalité routière de la région

Le constat est d’autant plus "alarmant" pour les associations, qu’en moyenne, 64 personnes ont perdu la vie sur les routes de la région Bourgogne-Franche-Comté au cours des 5 dernières années, dans un accident impliquant de l’alcool. 

Des signes d'encouragement

L’enquête montre toutefois que les habitants de Bourgogne-Franche-Comté semblent prévoir leurs retours de soirée et privilégient principalement trois solutions :

  • ne pas boire d’alcool pour reprendre le volant (36%);
  • désigner un capitaine de soirée (31%)
  • limiter sa consommation d’alcool (33%)...

"Cependant, cette dernière solution n’est pas fiable et peut se révéler dangereuse" expliquent les associations en raison du temps d’élimination qui n'est connu ou non respecté, la "dose-bar" d'unité d'alcool souvent surdosée à domicile, et le non-usage de l’éthylotest pour valider la reprise du volant...

Plus que 10 jours pour s’organiser !

C’est pourquoi, les associations Prévention Routière et Assurance Prévention déploient partout en France un dispositif de prévention grâce à la campagne #BienRentrer.

Le 14 décembre, dans 40 villes de France, des bénévoles iront à la rencontre des habitants de la région pour leur distribuer des éthylotests et animeront des ateliers de sensibilisation au risque « alcool et conduite » (parcours lunettes alcool et atelier « dose-bar/dose maison »).

  • Pour Besançon, la distribution des éthylotests et flyers se tiendra dans la zone commerciale de Chateaufarine de 10h à 12h à proximité du magasin Courir.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Besançon : le Registre des tumeurs du Doubs au CHU reçoit la très bonne note de « AAA »

Le registre des tumeurs du Doubs au CHU de Besançon vient de recevoir la note "AAA", soit la meilleure note de la part du Comité d'évaluation des registres (CER), pour ses travaux d'enregistrement des données, mais aussi de la santé publique et de recherche. Dr Anne-Sophie Woronoff, responsable du Registre des tumeurs du Doubs nous en parle…

Opioïde : les ordonnances du Tramadol bientôt limitées à 3 mois

Le tramadol ne pourra bientôt plus être prescrit que pour une durée maximum de trois mois au lieu d'un an auparavant, a décidé l'Agence du médicament (ANSM) pour limiter les risques de mauvais usage de ce médicament de la famille des opioïdes. Cette mesure entrera en vigueur le 15 avril 2020, précise l'agence sanitaire.

Urssaf : le point sur la réforme de la sécurité sociale des Indépendants

Depuis le 1er janvier 2018, la protection sociale des indépendants est progressivement confiée au régime général de la Sécurité sociale. Cette mise en œuvre progressive prend fin à partir de ce 1er janvier 2020, date à laquelle les collaborateurs de l’ex-RSI intègrent les organismes du régime général.

Qualité de l’air à Planoise : un dispositif de surveillance installé depuis vendredi

Comme il avait été annoncé en conférence de presse par le préfet jeudi dernier, dispositif de suivi environnemental et sanitaire a été mis en place au niveau du parking extérieur du CCAS de la ville de Besançon ce 3 janvier 2020 suite à l'incendie de la fourrière de Planoise. Une cellule de suivi poursuivra son activité et se réunira à nouveau lundi 6 janvier en préfecture.

Anne-Laure Moser à la direction de l’organisation des soins de l’ARS Bourgogne Franche-Comté

Nominations • Changement d'organigramme au sein de l'ARS avec le décloisonnement entre le champ sanitaire et la sphère médico-sociale. Au 1er janvier 2020, Anne-Laure Moser prendra la tête de la direction de l’organisation des soins de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté. Damien Patriat est nommé directeur de l’autonomie. Enfin, depuis le 10 décembre 2019, Véronique Tisserand a pris la responsabilité de la délégation départementale de Haute-Saône.

Libre service dans les pharmacies : du changement à venir à partir du 15 janvier...

L’aspirine, le Doliprane ou l’Advil, médicaments vendus sans ordonnance, ne seront plus en accès libre dans les rayons des pharmacies, mais obligatoirement rangés derrière le comptoir à partir du 15 janvier 2020. Objectif : limiter les risques liés à un mauvais usage, a annoncé mardi 17 décembre 2019 l’agence du médicament ANSM.

Épidémie de gastro-entérite : la Bourgogne Franche-Comté toujours dans le rouge

A l'approche des fêtes, l'épidémie de "gatsro" s'intensifie sur l'ensemble du territoire national avec 169 cas de gastro-entérite pour 100.000 habitants. Les régions Pays de la Loire (282 cas pour 100.000 habitants), Bourgogne-Franche-Comté (244) et le Grand Est (224) sont particulièrement touchées.

Vaccination contre la grippe des professionnels de santé : « des efforts à poursuivre » en Bourgogne-Franche-Comté

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour encourager la vaccination contre la grippe des professionnels de santé. Exemple au centre régional de lutte contre le cancer Georges-François Leclerc à Dijon, où les initiatives se conjuguent pour souligner les enjeux de ce geste individuel à portée collective.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.53
partiellement nuageux
le 25/01 à 9h00
Vent
0.47 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
78 %

Sondage