pauvreté

14 articles trouvés

La pauvreté en Bourgogne Franche-Comté : 10 secteurs ont un taux de pauvreté supérieur à la moyenne

Le chiffre du mois de l'INSEE • Les bassins de vie ruraux de Franche-Comté sont globalement moins marqués par la pauvreté que ceux de la moitié ouest de la grande région selon une étude de l'INSEE Bourgogne Franche-Comté parue fin 2018. Dix seulement ont un taux de pauvreté supérieur à la moyenne de la région, contre trente en Bourgogne. Parmi ces dix, quatre seulement affichent une forte surmortalité.

64 100 personnes vivent sous le seuil de pauvreté dans le Doubs

L'Insee Bourgogne Franche-Comté vient de publier une nouvelle enquête sur la pauvreté. On y apprend notamment que 12,8 % de la population est considérée comme pauvre dans notre nouvelle région soit 352 000 personnes concernées. Ce qui la place en-deçà de la moyenne métropolitaine : 14,3%. Seuls le Territoire de Belfort (14,8 %) et la Nièvre (15,4 %) sont plus durement impactés. Des disparités sont aussi notables au sein des territoires.

Ces Francs-Comtois qui vivent sous le seuil de pauvreté

En 2012, en Franche-Comté, 13 % des habitants vivaient sous le seuil national de pauvreté, d'après les derniers indicateurs de l'Insee et de la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale. Le nord de la Haute-Saône et le Territoire de Belfort seraient les plus impactés.

Une nouvelle maison pour les Petits frères des pauvres

L’association qui accompagne des personnes (en priorité de plus de 50 ans) souffrant de solitude, de pauvreté, d’exclusion, de maladies graves a inauguré ses nouveaux locaux vendredi au 1, rue du petit Battant à Besançon. Une adresse où la solidarité sera à l’œuvre.

Le niveau de vie en France baisse et l’intensité de la pauvreté augmente…

Selon les derniers chiffres de l'Insee, le niveau de vie en 2012 en France métropolitaine est en baisse depuis 2011 de 1%. Le niveau médian de la population s'élève à 19.740 euros annuels (soit 1.645 euros par mois). Les 10 % des personnes les plus modestes ont un niveau de vie infe?rieur a? 10.610 euros. Les 10 % les plus aise?es disposent d’au moins 37.430 euros, soit 3,5 fois plus.

La nouvelle carte des communes prioritaires : 18 villes franc-comtoises en font partie

La ministre de la Ville, Najat Vallaud-Belkacem, a présenté ce mardi 17 juin la liste des 1.300 quartiers, situés dans 700 communes, éligibles aux aides de l'Etat pour lutter contre la pauvreté. En Franche-Comté, 18 communes font partie de cette liste comme Besançon, Montbéliard, Dole, Belfort... Et Sochaux qui rejoint la liste cette année. Explications...

Les 100 communes les plus pauvres de France…

Le Compas publie pour la seconde fois des donne?es sur les taux de pauvrete? des 100 plus grandes communes de France, des chiffres ine?dits. Les taux s’e?chelonnent de 7 a? 45 % et montrent les e?carts qui structurent la France des grandes villes. Besançon est placée à la 47ème place avec un taux de pauvreté de 20%. La première ville du classement est Roubaix, la centième est Neuilly-sur-Seine.

Franche-Comté : plus de « pauvres » dans le Territoire de Belfort

L’Insee vient de publier ses statistiques concernant la pauvreté. On y apprend que la Franche-Comté fait partie des régions métropolitaines où les inégalités de niveau de vie sont les plus faibles, mais que, entre 2006 et 2010, les inégalités entre les ménages les plus aisés et les plus modestes se sont légèrement accrues. Concernant les personnes en situation de pauvreté, des disparités entre départements existent, le Jura affichant le taux de pauvreté le plus bas (12,5 %) et le Territoire de Belfort le plus fort (14,6%), un taux supérieur à la moyenne métropolitaine.

CHARGER LA SUITE

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 11.76
couvert
le 21/04 à 21h00
Vent
0.51 m/s
Pression
1013.475 hPa
Humidité
80 %

Sondage