Restos du coeur : en 2023, le nombre de bénéficiaires bat un triste record

Publié le 03/03/2023 - 09:18
Mis à jour le 03/03/2023 - 09:15

La prochaine grande collecte des Restos du coeur se déroulera vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 mars 2023 partout en France, y compris dans les magasins en Franche-Comté. Par rapport à 2022, l’association fondée par Coluche observe une augmentation "sans précédent" de 22% du nombre de bénéficiaires sur tout le territoire français.

Au lancement de leur 38e campagne d’hiver, à la fin du mois de novembre 2022, les Restos du cœur faisaient part de leur inquiétude quant à l’impact de l’inflation et de la crise énergétique sur les plus démunis. De fait, ils enregistrent une augmentation "sans précédent" du nombre de personnes accueillies. L’enjeu du "Week-end Restos", les 3, 4 et 5 mars 2023, avec la collecte nationale en magasins et le spectacle des Enfoirés, est encore "plus crucial" cette année. 

Une augmentation sur l’ensemble du territoire 

Patrice Douret, président bénévole des Restos du Cœur explique que "Jamais, nous n’avions connu une aggravation aussi rapide de la précarité. Nous constations déjà une hausse de l’ordre de 12% après la campagne d’été. Pour les trois premiers mois de cette campagne d’hiver, nous avons accueilli sur l’ensemble du territoire 22 % de personnes en plus par rapport à la même période l’année dernière. Nos seules activités de rue* ont enregistré une augmentation de 25 % avec une inquiétude forte sur les travailleurs précaires et les familles, que nous avons vu arriver massivement. Enfin, nous sommes particulièrement préoccupés par la hausse de 16 % du nombre de bébés de moins de trois ans qui se présentent à nous."

Pour rappel, lors de la campagne 2021/2022, l’association avait déjà distribué 142 millions de repas et accompagné 1,1 million de personnes, dont 110.000 bébés. Plus de la moitié des personnes accueillies par les Restos du Cœur a moins de 25 ans. 

Dans le Doubs, par rapport à 2022 :

- 10% de personnes accueillies

+18% de repas servis

182 bébé de moins de 3 ans accueillis

La collecte nationale pour répondre à des besoins vitaux 

Les Restos du Cœur doivent chaque année acheter un tiers des produits qu’ils distribuent. Face à l’augmentation des prix et des charges liées à la crise énergétique, la réussite de la collecte nationale 2023 revêt une importance majeure. 

Les 3, 4 et 5 mars, quelque 80.000 bénévoles seront présents dans plus de 7.000 magasins partout en France, pour récolter denrées alimentaires non périssables, produits pour bébés et produits d’hygiène. L’objectif de cette année est fixé à 9.000 tonnes, pour aider les Restos à affronter les semaines à venir. 

Le "Week-end Restos" : la collecte nationale + les Enfoirés 

Le vendredi 3 mars 2023 à partir de 21h10, le concert "Enfoirés un jour, toujours" sera diffusé sur TF1 et en simultané sur France Bleu. Près de 50 artistes de renom ont répondu présent à l’appel. Une nouvelle édition où émotion et ambiance festive seront au rendez-vous après deux ans sans public, pour ce spectacle enregistré à la Halle Tony Garnier à Lyon au mois de janvier dernier.  Les Enfoirés représentent chaque année environ 10 % des ressources des Restos du cœur. L’édition 2022, alors qu’elle s’était une nouvelle fois déroulée sans public pour cause de crise sanitaire, avait ainsi permis de financer l’équivalent de 12 millions de repas. 

Le double DVD et le double CD de "Enfoirés un jour, toujours", sera disponible dès le samedi 4 mars, lendemain de sa diffusion, en magasins et sur les plateformes de streaming et de téléchargement légal. Un double CD ou un double DVD acheté représente 17 repas pour les Restos du cœur. Par ailleurs, la boutique officielle des Enfoirés est ouverte jusqu’au dimanche 12 mars. Les profits de la vente de ses produits inédits (t-shirts, sweat-shirts, pack collector, etc.) seront intégralement reversés aux restos du Cœur. 

Vendredi 3 mars à 23h55, le documentaire "Restos du Cœur : solidaire un jour, solidaire toujours" sera diffusé sur TF1. Les téléspectateurs seront plongés dans les coulisses des Enfoirés et partiront à la découverte, au plus près des territoires, des initiatives mises en place par les restos du Cœur pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion. 

*Activités de rue : distributions alimentaires dans l’espace public, cantines solidaires, accueils de jour et maraudes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Mineurs isolés étrangers : Sol Mi Ré alerte sur la non-scolarisation de plus d’une soixantaine de jeunes à Besançon

Lors d’une conférence de presse le 10 avril 2024 devant l’inspection académique du Doubs à Besançon, le Collectif Solmiré a alerté sur la situation ”de plusieurs dizaines de jeunes non-pris en charge comme mineurs et non-scolarisés à ce jour” par l'Académie de Besançon.

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

Problèmes de management au musée des Beaux-arts ? Les syndicats en grève le 12 avril

Mise à jour • Les syndicats Sud-Solidaires et FO organisent une manifestation vendredi 12 avril 2024 à 10h00 devant le musée des Beaux-Arts de Besançon afin de dénoncer des "dysfonctionnements liés au management" de la nouvelle directrice des Musées d’arts et du temps. Pour rappel, Laurence Madeline est en poste depuis un an.

Besançon : les professionnels du secteur social et médico-social dans la rue

Les personnels du DAHIS (dispositif d'accueil, d'hébergement et d’insertion sociale) de l'AHS FC (association d’hygiène sociale), qui regroupe les CADA (centre d'accueil des demandeurs d’asile) mais aussi les dispositifs mineurs non accompagnés, se sont réunies à 13h00 au 16 rue Gambetta à Besançon devant le siège du DAHIS. Ils ont ensuite rejoint la mobilisation intersyndicale à l’esplanade des droits de l’homme. Le cortège s’est rendu devant la préfecture afin de transmettre une pétition aux autorités. Cette dernière a recueilli 900 signatures, nous indique la CGT.

“Stop à la maltraitance sociale !” : l’intersyndicale appelle à la mobilisation jeudi à Besançon 

Dans le cadre d’un appel national à la grève jeudi 4 avril 2024, l’intersyndicale (CGT, FO et SUD) sera mobilisée à partir de 13h00 rue Gambetta à Besançon aux côtés du centre d'accueil demandeurs d’asile. Le cortège retrouvera à 14h00 les autres manifestants à l’esplanade des droits de l’Homme.

Réforme du “choc des savoirs” : le Snes-FSU dénonce un “tri social” des élèves

Les syndicats Snes-Fsu et Sud Éducation, accompagnés de quelques enseignants, se sont mobilisés mardi 2 avril 2024 devant le rectorat de Besançon afin de s’opposer à la réforme du "choc des savoirs" annoncée par Gabriel Attal lorsqu’il était ministre de l’Éducation nationale.

Assurance-chômage : AC ! Agir ensemble contre le chômage propose deux ateliers gratuits pour les chômeurs

Suite aux annonces du Premier ministre Gabriel Attal le 27 mars 2024 prévoyant un durcissement des règles de l’assurance-chômage, le mouvement AC ! Agir ensemble contre le chômage invite les personnes sans emploi à bénéficier de deux ateliers gratuits et à participer à l’organisation de ”la riposte”, mais aussi à se mobiliser le 4 avril à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.89
nuageux
le 14/04 à 12h00
Vent
2.59 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
50 %