Les femmes, premières victimes de la pauvreté en France

Publié le 16/11/2023 - 18:04
Mis à jour le 16/11/2023 - 17:42

Présenté jeudi 16 novembre 2023 en conférence de presse par Antoine Aumonier, délégué du Secours catholique de Franche-Comté, le dernier rapport du Secours Catholique "État de la pauvreté 2023" met en évidence le fait que la pauvreté s’aggrave en France et qu’elle touche en premier les femmes. 

"Sans surprise, dans un contexte de forte inflation sur l’alimentation (+ 6,8 % en 2022) et l’énergie (+ 23,1 %), nos statistiques montrent une nette aggravation de la pauvreté en 2022, et tout porte à croire que cette dégradation se poursuit en 2023, comme en atteste la forte hausse du nombre de personnes faisant appel à l’aide alimentaire des associations" confirme le Secours Catholique. 

Le rapport montre que le niveau de vie médian a baisé de 7,6% en un an. "Il s’établit à 538 euros par mois en 2022 (contre 579 euros en 2021 en euros constants 2022), soit 18 euros par jour pour subvenir à tous ses besoins dont le logement... une mission impossible" résume l'association avant de s’insurger "c’est moins de la moitié du seuil de pauvreté (que nous estimons à 1 211 euros en 2022) !". 

Selon l’association, 95 % des personnes rencontrées vivent sous le seuil de pauvreté (à 60 % du revenu médian). Les trois quarts (74 %) vivent même en situation d’extrême pauvreté (sous le seuil de 40 % du revenu médian), contre 65 % en 2017. 

Les femmes en première ligne de la pauvreté

Les femmes sont les premières touchées par la pauvreté, surtout les femmes avec enfants et ce tout au long de leur vie. Une situation qui s’explique par l’effet du temps partiel, du non accès à l’emploi et celui des carrières moins souvent complètes qui pénalisent particulièrement les femmes. Et si le fait d’avoir des enfants limite le risque de vivre sans aucune ressource, "il augmente celui d’être en situation d’extrême pauvreté" précise le Secours catholique.

Le rapport fait état de quatre profils différents :

  • Les jeunes femmes éloignées de l’emploi (7 % du total) : Elles ont moins de 40 ans et sont plus souvent en couple (44 %) et avec des enfants à charge (77 %).
  • Les femmes étrangères exclues du marché du travail (29 %) : Le rapport précise qu’elles sont majoritairement sans droit au travail (74 %). Elles vivent souvent dans des grandes agglomérations (9 sur 10 dans des pôles de plus de 50 000 habitants), sont relativement jeunes (61 % ont moins de 40 ans) et souvent en couple (47 %).
  • Les femmes "actives" (38 %) : Il s'agit des femmes dites "d’âge actif" (88 % ont entre 25 et 65 ans) dont près de la moitié sont des mères seules (47 %) et un quart ont connu une séparation récente ou un abandon.
  • Les femmes plus âgées isolées (11 %) : Ce sont en grande majorité des femmes de 55 ans et plus, de nationalité française (89 %) et vivant seules. Elles résident le plus souvent dans des communes rurales.

Les jeunes sont également impactés. Le Secours catholique confirme une hausse du nombre de jeunes en situation de grande fragilité (85% des 15 –25 ans vivent dans un ménage sous le seuil d’extrême pauvreté).

Et dans le Doubs ? 

Le rapport fait état de 3.900 ménages rencontrés dans le Doubs soit environ 10.000 personnes. 

La branche franc-comtoise du Secours catholique compte 290 bénévoles, onze lieux d’accueil et deux groupes d’action collective. En Franche-Comté, les premières demandes auprès du Secours catholique concerne l’écoute à 51% s’en suit les demandes de vêtements qui arrivent avant l’aide alimentaire ou l’énergie. Enfin 56% des bénéficiaires se trouvent sans aucune ressources. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Marche des croquettes à Besançon : un kilomètre parcouru, un repas offert aux animaux des refuges

C’est en soutien aux refuges accueillant les animaux abandonnés que l’association Lianes (Lien avec l’animal et contre l’exclusion sociale), organise une marche solidaire : la Marche aux croquettes. A l’initiative de Solidarité Peuple Animal, ellese déroulera mercredi 3 juillet 2024.

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.83
légère pluie
le 23/06 à 18h00
Vent
2.31 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
73 %