réfugiés

Retrouvez les dernières informations réfugiés dans la Région Bourgogne-Franche-Comte

Accueil > Tags > réfugiés

La Ville de Besançon travaille à être une meilleure terre d’accueil pour les réfugiés

La Ville de Besançon souhaite signer avec l’Etat un contrat territorial d’accueil et d’intégration des réfugiés (CTAIR). Ce dernier permettra de mieux répondre aux besoins des personnes arrivant sur le territoire. Cet axe sera soumis au vote lors du Conseil municipal de Besançon ce jeudi 4 novembre 2021.

Occupation d’un appartement par des mineurs isolés : Solmiré assignée au tribunal administratif de Besançon

Depuis avril 2021, Solmiré (Solidarité, Migrants Réfugiés) occupe un logement bisontin pour héberger des mineurs étrangers isolés. L'association est assignée au tribunal administratif par les Voies navigables de France (VNF), gestionnaire du bâtiment, ce mardi 27 juillet à 11 heures.

Mineurs isolés à la rue : une association réquisitionne un logement de l’État à Besançon

Suite à l'absence de réponse à la demande d'aide à l'État, au Département du Doubs et à la municipalité de Besançon pour héberger des jeunes mineurs isolés à la rue, l'association Solmiré (Solidarité, Migrants Réfugiés) a décidé d'investir un logement bisontin appartenant à l'État depuis début avril 2021.

« Pour une autre politique d’accueil des étranger-es, migrant-es, réfugié-es… » par le Collectif de Défense des droits et libertés des étrangers

À la veille du rendu de la décision de justice qui statuera de l'avenir du local Bol d'R rue d'Arènes à Besançon qui accueille des migrants depuis 2017, le Collectif de Défense des droits et libertés des étrangers (CDDLE) publie une tribune : "Pour une autre politique d'accueil des étranger-es, migrant-es, réfugié-es…" signée par 90 personnes issues de la politique, du milieu syndical, de la médecine, de l'enseignement supérieur, des arts et des lettres, etc.

Occupation du local Bol d’R : la Ville de Besançon soutient la SaiemB

Le collectif SolMiRé (Solidarité Migrants Réfugiés) a décidé d'occuper depuis mi-octobre un local vide appartenant à l'organisme HLM SaiemB afin de le transformer en accueil de jour pour les migrants : le Bol d'R (ou Bol d'Air). Pour la Ville de Besançon, cette occupation illégale pose un problème de sécurité, de responsabilité et de droit. Elle soutient la SaiemB qui a décidé de poursuivre le collectif en justice. Une audience est prévue ce mardi 12 décembre 2017. 

CHARGER LA SUITE
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.95
peu nuageux
le 18/01 à 6h00
Vent
4.24 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
100 %

Sondage