Mineurs isolés étrangers : Sol Mi Ré alerte sur la non-scolarisation de plus d'une soixantaine de jeunes à Besançon

Publié le 12/04/2024 - 09:30
Mis à jour le 12/04/2024 - 09:38

Lors d’une conférence de presse le 10 avril 2024 devant l’inspection académique du Doubs à Besançon, le Collectif Solmiré a alerté sur la situation ”de plusieurs dizaines de jeunes non-pris en charge comme mineurs et non-scolarisés à ce jour” par l'Académie de Besançon.

L'inspection académique, qui avait reçu l’association le 5 avril dernier n’a, à ce jour, proposé une intégration dans un établissement du secondaire qu'à six mineurs de moins de 16 ans, déplore Sol Mir Ré. ”C'est un début, mais ils sont une trentaine hébergés par la Ville de Besançon, une douzaine par la mairie de Montfaucon, 20 à l'abri de nuit de Tarragnoz, qui dépend du 115 et encore plusieurs autres chez des hébergeurs solidaires”.

”La place d'un enfant, la place d'une adolescente, elle est à l’école, l'école de la République”

Solmiré continue donc à demander l'application de la loi qui instaure l'obligation pour les services de l'Etat de scolariser l'ensemble des mineurs qui résident sur son sol. ”Toutes et tous ont attendu avec ferveur et confiance que des places leur soient ouvertes dans les collèges et les lycées de l'académie pour qu'enfin leur immense soif d'apprendre trouve matière à être étanchée !”, insiste le collectif, ”jusqu'ici, ils et elles ont dû se contenter des cours dispensés quelques heures par semaine par des bénévoles associatifs aux quatre coins de la ville ; ce n'est pas rien, c'est beaucoup mieux que rien, mais ce n'est pas l’école.” 

Et de conclure : ”La place d'un enfant, la place d'une adolescente, elle est à l’école, l'école de la République, celle qui socialise, celle qui intègre, celle qui éduque, celle qui donne accès aux savoirs et qui ouvre des perspectives d’avenir."

© Sol Mi Ré

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Social

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

Défendre la place du vélo dans la ville : une Vélorution le 25 mai dans les rues de Besançon

Les manivelles et l’association vélo Besançon (AVP), convient "tous les cyclistes passionnés ou occasionnels de Besançon et du Grand Besançon" à prendre part à une vélorution le samedi 25 mai à Besançon. Le rassemblement vise à défendre la place du vélo dans l’agglomération et la nécessité d’aménagements en général particulièrement dans la rue de Vesoul, actuellement en travaux.

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

La Convergence des services publics lance une pétition contre les inégalités de santé

La Convergence nationale des services publics lance la pétition ''En finir avec tous les restes à charge'' face aux récentes réformes de la sécurité sociale. Une proposition soutenue et relayée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité et le Comité de vigilance 70.

1er mai : quel est le programme des manifestations en Bourgogne Franche-Comté ?

Comme le veut la tradition syndicale, des manifestations sont organisées partout en France la 1er mai 2024, jour de la Fête du travail, suite à l'appel de l’intersyndicale CGT, Solidaires, FO, FSU. Quel est le programme des manifestations en Bourgogne Franche-Comté ? Réponses…

Centre hospitalier de Novillars : l’intersyndicale appelle à la grève le 2 mai

C’en est trop pour les syndicats CGT et SUD qui se mobiliseront le 2 mai 2024 devant la maison d’accueil spécialisée pour adultes handicapés à Novillars. En cause ? Deux suppressions de postes infirmiers qui aggravent "le déficit infirmier" déjà en place ainsi que le "gel de lits" et une augmentation des contrats à durée déterminée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.34
partiellement nuageux
le 24/05 à 6h00
Vent
0.44 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
98 %