France : des aides personnelles s'ouvrent aux déplacés d'Ukraine

Publié le 17/04/2022 - 09:17
Mis à jour le 16/04/2022 - 06:50

Afin d’aider les Ukrainiens réfugiés en France à accéder au logement, une fois passée la phase de l’hébergement d’urgence, le gouvernement a décidé de leur ouvrir droit, d’une part aux aides personnelles au logement majorées du complément familial, d’autre part à des prestations familiales d’entretien, apprend-on dans un communiqué officiel du 15 avril 2022.

 © DR
© DR

Les ouvertures de droit pourront intervenir à compter du mois suivant où toutes les conditions sont remplies. Les caisses d’allocations familiales (CAF), en lien avec les préfectures, se mobilisent "pour permettre une prompte prise en charge", indique le gouvernement. "Il s’agit d’une mesure exceptionnelle, liée à la durée de la protection temporaire dont bénéficient les personnes déplacées d’Ukraine."

Plus de 57.000 Ukrainiens, surtout des femmes et des enfants, ont été accueillis en France depuis le début de l’invasion russe de leur pays le 24 février 2022. Plus de 41.000 d’entre eux bénéficient d’ores et déjà de la protection temporaire.

"Grâce à un exceptionnel élan de solidarité nationale, à l’engagement du milieu associatif, des collectivités locales et des services de l’Etat, tous les déplacés d’Ukraine ont pu bénéficier d’un premier hébergement à leur arrivée en France", souligne le gouvernement. "Il s’agit de faciliter désormais leur accès à un logement plus durable."

11.000 enfants ukrainiens dans les écoles et les crèches françaises

Alors que les services de Pôle emploi "favorisent l’accès" à l’emploi et à des formations, plus de 11.000 enfants ukrainiens ont été accueillis dans des écoles françaises et l’accueil en crèches est gratuit pour les plus jeunes. Enfin, l’assurance maladie a déployé des dispositifs d’accompagnement à l’accès aux droits pour permettre la prise en charge immédiate des frais de santé de ces familles.

"Solidaire de l’Ukraine, la France continuera, comme ses partenaires européens, d’offrir le meilleur accueil aux familles qui fuient les combats et qui ont fait le choix de trouver refuge sur notre sol", conclut le gouvernement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Ligne des horlogers : des travaux de modernisation engagés jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.56
légère pluie
le 19/04 à 12h00
Vent
5.83 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
85 %