migrants

Retrouvez les dernières informations migrants dans la Région Bourgogne-Franche-Comte

Accueil > Tags > migrants

L’université de Franche-Comté pilote un projet d’analyse sur l’intégration des migrants en Europe

Avec 12 partenaires venus des quatre coins de l'Europe, l'Université de Franche-Comté va analyser les processus d’intégration des migrants. Ce projet, d’un budget de 150.000 euros, est financé par le programme Europe pour les Citoyens du 1er mars 2021 au 31 août 2022. À terme, des recommandations seront proposées aux différentes institutions européennes.

Franche-Comté : de jeunes majeurs sans papiers créent un collectif

Arrivés lorsqu'ils étaient mineurs en Franche-Comté, de jeunes majeurs issus de différents pays se retrouvent aujourd'hui sans formation, sans logement ni couverture sociale. Ils viennent de créer le collectif JMSP (jeunes majeurs sans papier) pour demander aux préfectures de "reconsidérer leur dossier" et ainsi obtenir un titre de séjour et continuer leur vie...

Boulanger de Besançon en grève de la faim depuis 9 jours : « Non, je ne suis pas suicidaire, je fais attention »

Après 9 jours de grève de la faim pendant lesquels Stéphane Ravacley s'est nourri exclusivement de bouillons, et 8kg en moins, nous lui avons rendu visite lundi 11 janvier dans son fournil de la rue Rivotte à Besançon pour prendre de ses nouvelles ainsi que celles de Laye Traoréiné, son apprenti guinéen.

Sondage – Pensez-vous que la grève de la faim de Stéphane Ravacley est utile pour éviter l’expulsion de son apprenti guinéen ?

Depuis le 3 janvier dernier, Stéphane Ravacley, boulanger à Besançon est en grève de la faim pour protester contre l'expulsion de son apprenti guinéen Laye Fadé Traoréiné. Pensez-vous que cette action est utile au jeune homme pour rester à Besançon et éviter l'expulsion ?

Pour protester contre l’expulsion de son apprenti, le boulanger bisontin Stéphane Ravacley continue sa grève de la faim…

9e jour de grève de la faim • Depuis le 3 janvier 2021, Stéphane Ravacley, gérant de la boulangerie La Huche à pain à Besançon est en grève de la faim pour protester contre l'expulsion de son apprenti guinéen, Laye Fodé Traoréiné. Une information qui fait le tour de la France et au delà... jusqu'en Allemagne.

Boulanger de Besançon en grève de la faim contre l’expulsion de son apprenti guinéen : une affaire qui remonte jusqu’au ministère de l’Intérieur

Depuis le 3 janvier 2021, Stéphane Ravacley, le patron de la boulangerie La Huche à Pain au centre-ville de Besançon, est en grève de la faim suite à la menace d'expulsion de son apprenti guinéen, une information qui a fait le tour de la presse française. La maire de Besançon a par ailleurs écrit au ministre de l'Intérieur à ce sujet, apprend-on ce mardi 5 janvier.

Evacuer les migrants de Lesbos, un « impératif humanitaire »

Evacuer les milliers de migrants de l'île de Lesbos où le camp de Moria, le plus grand de Grèce, a été ravagé par des incendies, "est un impératif humanitaire", a alerté jeudi le président de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Migrants : 17 jeunes guinéens seront hébergés par le 115 en attendant la fin de leur procédure

Suite à des obligations de quitter le territoire (OQTF), le conseil départemental du Doubs n'a pas renouvelé les contrats jeunes majeurs pour 17 migrants guinéens à Besançon. Se retrouvant aujourd'hui sans logement ni ressource, la Ville de Besançon juge cette décision du conseil départemental d'"incompréhensible" et tente de trouver une solution pour ces jeunes à l'aide la préfecture du Doubs et du 115, apprend-on dans un communiqué du 3 septembre.
CHARGER LA SUITE
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.25
légère pluie
le 26/07 à 15h00
Vent
3.12 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
25 %

Sondage