TGV Rhin-Rhône: joindre les deux bouts de la branche-est

Publié le 13/03/2009 - 17:39
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:30

L’association TGV Rhin-Rhône, qui fêtera demain ses 20 ans de mobilisation en faveur du projet, maintient la pression pour accélérer l’achèvement de la ligne entre Dijon et Mulhouse.

1236962598.jpg
Conférence de presse improvisée à l'issue de l'assemblée générale ©carvy
PUBLICITÉ
Dans une résolution adoptée à l’unanimité hier à Dijon, l’Association TGV-Rhin-Rhône, réunie en assemblée générale, a rappelé « son ferme attachement à la réalisation complète des trois branches du projet (est, ouest et sud) qui sont complémentaires».
 
François Rebsamen, dont le mandat de président a été renouvelé, a cependant évoqué «l’accent particulier» qu’il souhaitait mettre sur la deuxième tranche de la branche-est de Belfort à Mulhouse (35 km) et de Villers-les-Pots à Dijon (15 km). Les 140 km de la première tranche seront terminés fin 2011 et l’association tient à ce que la seconde « soit entreprise dans la foulée de la première ».
 
La seule partie de la ligne entre Belfort et Mulhouse fera gagner 25 minutes. Sauf qu’elle n’est pas financée et que le montant désormais évoqué pour l’achèvement des deux extrémités s’élève à 1,1 milliards d’euros. « Il faut avancer avant l’été sur les études projet et pas seulement sur les acquisitions financières. Si nous obtenons cela nous aurons bien travaillé », a souligné François Rebsamen.
 
«Il faut aller de l’avant, mais tout n’est pas bouclé au niveau du financement. Nous avons un gros point d’interrogation sur Rhône-Alpes», a ajouté Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Franche-Comté, prônant la même clé de répartition que pour la première phase qui avait mobilisé 2,32 milliards d’euros.
 
Sachant que la Suisse et l’Europe ne participeront plus au tour de table, il faudra s’attendre à des négociations serrées pour réunir les 1,1 milliard indispensable pour finir les deux bouts de la ligne.
 
Les dirigeants de l’association vont profiter de la venue en Franche-Comté de Nicolas Sarkozy mardi prochain, pour le saisir du dossier de la deuxième tranche déjà inscrite au titre des projets prioritaires du Grenelle de l’Environnement.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Retours de vacances : les conseils de Bison Futé pour ce week-end

Retours de vacances : les conseils de Bison Futé pour ce week-end

Les congés scolaires se terminent dans une semaine et l’essentiel des flux routiers concerne les retours des régions côtières vers les grandes métropoles. Les trois jours de ce week-end seront difficiles sur les routes dans le sens des retours. Les usagers devraient encore rencontrer des difficultés en direction du sud dans la traversée de Lyon, puis en vallée du Rhône et enfin sur les axes du pourtour méditerranéen. En raison du G7 qui se tiendra ce week-end à Biarritz, des difficultés pourraient affecter les principaux axes de ce secteur et en particulier les autoroutes A63 et A64.

Ginko : les évolutions de la rentrée 2019 dans le Grand Besançon

Ginko : les évolutions de la rentrée 2019 dans le Grand Besançon

Plus de tramways aux heures de pointe ; un renforcement sur la ligne 3 ;  de nouveaux itinéraires sur les lignes 10, 12 et Plan B en cas de problème sur le tram ; des fréquences rehaussées le samedi sur les lignes 7 et 9 ; de nouvelles lignes entre Saint-Vit et Micropolis (ligne 59)  et entre Montfaucon et Saône (Ginko Proxi M) : voici les nouveautés de la rentrée dévoilée sur le site Ginko.voyage.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.76
ciel dégagé
le 24/08 à 9h00
Vent
0.35 m/s
Pression
1020.43 hPa
Humidité
60 %

Sondage