Un nouveau partenariat européen pour le Réseau Vauban

Publié le 23/05/2012 - 10:37
Mis à jour le 23/05/2012 - 10:39

Le président du Réseau Vauban, Jean-Louis Fousseret, s’est rendu à Fort Vechten aux Pays-Bas où onze partenaires ont signé un accord partenarial du projet Atelier Forteresses européennes (At Fort). L’objectif est de faire évoluer les pratiques européennes en matière de reconversion du patrimoine fortifié.

besancon_vue_cci_006.jpg
©

forteresses

Les sites majeurs de Vauban, dont le caractère universel a été reconnu par l’UNESCO en 2008, donnent ainsi corps à leur ambition de devenir une référence internationale en matière de gestion et de réutilisation du patrimoine fortifié, dans l’objectif de préserver son authenticité et de transmettre ses valeurs aux générations futures.

À moins de dix jours de la cérémonie de remise du prix du Patrimoine culturel de l’Union européenne, le 1er juin à Lisbonne, pour son manuel enseignant, le Réseau Vauban se lance résolument au-delà des frontières.

Jean-Louis Fousseret « se réjouit de cette collaboration européenne » et se dit « ravi de pouvoir relever ce défi aux côtés de ces dix partenaires (*) dont l’expérience en matière de réutilisation des espaces fortifiés sera précieuse pour nous ».

Le partenariat, basé sur l’échange de connaissances, de savoir-faire et d’expériences, est l’occasion pour le Réseau Vauban d’acquérir un maximum d’informations durant les trois ans (2012-2014) de mise en œuvre du projet sur des enjeux primordiaux tels que la prise en compte des valeurs écologiques et paysagères, l’utilisation d’énergies renouvelables, l’amélioration de l’accessibilité, l’utilisation de techniques de restauration contemporaines ou encore l’intégration de constructions modernes.

Les approches innovantes en la matière, développées par le Réseau et ses membres, pourront également être pleinement valorisées : centre de ressources pour la gestion du patrimoine fortifié, studios d’architecture avec l’ENSA de Paris-Belleville, travaux de mise en valeur paysagère, projets de reconversion... Le projet s’inscrit dans le programme Interreg IV-C.

(*) New Dutch Waterline (Pays-Bas), Province d’Anvers, Ville de Berlin, Ville de Venise, Governing body de Suomenlinna (Finlande), Ville de Kaunas (Lituanie), Medway County Council (Grande Bretagne), Paola Heritage Foundation (Malte), Ville de Komarom (Hongrie), Université de Nova Gorica (Slovénie)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Muse tête d’affiche des Eurockéennes de Belfort 2021

#VivementEurocks2021 • Le groupe de rock britannique Muse sera la tête d'affiche de la riche programmation des Eurockéennes de Belfort 2021, un festival légèrement repensé après l'annulation de la dernière édition pour cause de crise sanitaire, ont annoncé mercredi les organisateurs.  Dionysos, Foals, Ultra Vomit, The Lumineers, Skip the Use, le nouveau projet électro de Fauve, nommé Magenta, ou Simple Minds figurent également parmi la cinquantaine d'artistes programmés.

Un vase « exceptionnel » découvert dans les fouilles d’Autun

Un vase "exceptionnel" en verre ouvragé de la fin de l'époque romaine a été mis au jour à Autun en Saône-et-Loire lors des fouilles des 230 sépultures d'une importante nécropole, a annoncé vendredi 13 novembre 2020 l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

La Rodia « met le paquet » pour continuer de faire vivre les musiques actuelles à Besançon

VIDEOS • Le deuxième confinement est en cours et La Rodia n'a pu rouvrir ses portes au public que pour quelques courtes soirées au début de l'été. Mais que se passe-t-il à l'intérieur ? Le public n'y a pas accès, pour autant, c'est une véritable fourmilière ! Entretien le 12 novembre dernier avec Manou Comby, directeur de la structure et Simon Nicolas, chargé de communication.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.83
couvert
le 06/12 à 0h00
Vent
0.78 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
94 %

Sondage