Une nouvelle parfumerie réservée aux audacieux à Besançon

Publié le 14/09/2022 - 18:45
Mis à jour le 22/09/2022 - 16:47

Apparue cet été à Besançon, la parfumerie de niche « À travers la fumée » propose, au 46 rue des Granges, des parfums seulement connus des connaisseurs d’une originalité parfois déconcertante.

Dans la rue, il faut ouvrir l’oeil pour repérer l’entrée de la boutique. Seule l’inscription « À travers la fumée » indique que l’on se trouve au bon endroit. Un nom atypique qui vient de l’origine même du mot parfum, per fumum en latin qui signifie à travers la fumée. Celui-ci fait référence à l’utilisation première du parfum, c’est-à-dire à son usage au cours des rituels sacrés.

Pour l’histoire c’est fait, venons en aux parfums maintenant. Ne cherchez pas les traditionnels Dior, Chanel, Armani etc, vous n’en trouverez pas ici. C’est d’ailleurs l’une des particularité de la boutique de Mélanie Fischbach. Dans une parfumerie de niche, on trouve des parfums non genrés et plus anonymes sans réelle grosse couverture médiatique. Ce sont plutôt des produits qui "sont vendus de manière plus confidentielle et connus auprès des amateurs seulement" qui mettent l’accent sur "la qualité des matières premières avec des approches souvent plus éthiques" nous explique Mélanie. 

Du parfum de Sissy à la putain des palaces en passant par la poubelle

On y trouve entre autres des marques très anciennes datant de 1720 comme Oriza Legrand, mais surtout très originales comme le parfum préféré de l’impératrice Sissy chez Nicolas Barry. L’Orchestre, encore, veut retrouver l’odeur de la musique. Mélanie Fischbach nous en dit plus : "Quand elle fait un parfum, elle fait un morceau de musique avec. Par exemple, il y a un parfum qui s’appelle Ambre Cello. Et pour moi qui ai fait du violoncelle, quand je le sens, j’ai l’impression de sentir le bois du violoncelle". D’autres parfums interpellent, comme ceux d’État libre d’orange avec ses noms tels que Putain des palaces ou encore I am trash (déchet en anglais) conçu avec des fruits recyclés. Les prix vont de 75€ avec la gamme d’Essential Parfum, une marque assez récente éco responsable et avec peu de packaging à la Collection privée qui elle peut aller atteindre les 210€.

La boutique recense une cinquantaines de produits de parfumerie et propose également des savons, des bougies et des sacs à main de la marque Biba très appréciés des clients pour leur rapport qualité prix. 

Info +

  • Parfumerie de niche À travers la fumée
  • 46 rue des Granges à Besançon
  • prix moyen 130/140€ pour un flacon de 100ml
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.53
couvert
le 02/03 à 9h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
72 %