Une nouvelle parfumerie réservée aux audacieux à Besançon

Publié le 14/09/2022 - 18:45
Mis à jour le 22/09/2022 - 16:47

Apparue cet été à Besançon, la parfumerie de niche « À travers la fumée » propose, au 46 rue des Granges, des parfums seulement connus des connaisseurs d’une originalité parfois déconcertante.

Dans la rue, il faut ouvrir l’oeil pour repérer l’entrée de la boutique. Seule l’inscription « À travers la fumée » indique que l’on se trouve au bon endroit. Un nom atypique qui vient de l’origine même du mot parfum, per fumum en latin qui signifie à travers la fumée. Celui-ci fait référence à l’utilisation première du parfum, c’est-à-dire à son usage au cours des rituels sacrés.

Pour l’histoire c’est fait, venons en aux parfums maintenant. Ne cherchez pas les traditionnels Dior, Chanel, Armani etc, vous n’en trouverez pas ici. C’est d’ailleurs l’une des particularité de la boutique de Mélanie Fischbach. Dans une parfumerie de niche, on trouve des parfums non genrés et plus anonymes sans réelle grosse couverture médiatique. Ce sont plutôt des produits qui "sont vendus de manière plus confidentielle et connus auprès des amateurs seulement" qui mettent l’accent sur "la qualité des matières premières avec des approches souvent plus éthiques" nous explique Mélanie. 

Du parfum de Sissy à la putain des palaces en passant par la poubelle

On y trouve entre autres des marques très anciennes datant de 1720 comme Oriza Legrand, mais surtout très originales comme le parfum préféré de l’impératrice Sissy chez Nicolas Barry. L’Orchestre, encore, veut retrouver l’odeur de la musique. Mélanie Fischbach nous en dit plus : "Quand elle fait un parfum, elle fait un morceau de musique avec. Par exemple, il y a un parfum qui s’appelle Ambre Cello. Et pour moi qui ai fait du violoncelle, quand je le sens, j’ai l’impression de sentir le bois du violoncelle". D’autres parfums interpellent, comme ceux d’État libre d’orange avec ses noms tels que Putain des palaces ou encore I am trash (déchet en anglais) conçu avec des fruits recyclés. Les prix vont de 75€ avec la gamme d’Essential Parfum, une marque assez récente éco responsable et avec peu de packaging à la Collection privée qui elle peut aller atteindre les 210€.

La boutique recense une cinquantaines de produits de parfumerie et propose également des savons, des bougies et des sacs à main de la marque Biba très appréciés des clients pour leur rapport qualité prix. 

Info +

  • Parfumerie de niche À travers la fumée
  • 46 rue des Granges à Besançon
  • prix moyen 130/140€ pour un flacon de 100ml
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Crise énergétique : dès ce lundi, France Télévisions va diffuser une météo de l’électricité

Face à la crise énergétique, France Télévisions s'est engagé à sensibiliser les Français sur les gestes à mettre en oeuvre pour éviter les coupures d'électricité cet hiver, en relayant notamment Ecowatt, la météo de l'électricité, dès ce lundi 3 octobre sur ses antennes.

Trois dolois créent une nouvelle plateforme pour vendre et acheter des fruits et légumes… sans être un professionnel

Après deux années de travail, Oly a vu le jour ce mois de septembre 2022 dans le paysage franc-comtois. Il s’agit d’une plateforme créée par trois jeunes dolois, Rémi Vandelle, Théo Reffay et Adrien Berthenet, permettant de vendre et d’acheter des fruits, des légumes et des produits travaillés sans pour autant être primeur ou épicier.

Camaïeu ferme définitivement ses portes ce soir

Ce mercredi 28 septembre, le tribunal commercial de Lille a prononcé la liquidation judiciaire de Camaïeu. 514 magasins vont donc mettre la clé sous la porte et 2.600 emplois seront supprimés. Une dizaine de magasins en Franche-Comté et quatre dans le Grand Besançon sont concernés.

Quatorze PME intègrent la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté 

La Région Bourgogne-Franche-Comté et Bpifrance ont donné le coup d’envoi de la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté ce mercredi 28 septembre à la Tonnellerie Rousseau à Gevrey-Chambertin en Côte-d'Or. Ce programme d'accompagnement personnalisé d’une durée de 24 mois compte 14 nouvelles PME à fort potentiel cette année.

Yann Le Guilloux nommé au directoire de la Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté

Le Conseil d’orientation et de surveillance (COS) de la Caisse d'Épargne de Bourgogne Franche-Comté a nommé, sur proposition de Jérôme Ballet, président du directoire, et Eric Fougère, président du COS, Yann Le Guilloux, en qualité de membre du directoire en charge du Pôle Banque de Détail (BDD). 

Burger King ouvre à Valdahon

Le fast-food ouvrira ses portes et ses grills jeudi 29 septembre 2022 dans la commune de Valdahon. Malgré des difficulté d’embauche de son personnel, Burger King est finalement parvenu à trouver du personnel "nombreux issus de la ville et des communes alentour".

Camaïeu joue sa survie devant le tribunal de commerce : trois boutiques menacées à Besançon

Camaieu et ses 2.600 salariés sur le fil : deux ans après un premier sauvetage, le géant nordiste du prêt-à-porter féminin va tenter mercredi 28 septembre de convaincre le tribunal de commerce de Lille qu'il peut échapper à la liquidation, mais les syndicats craignent le pire. Besançon et le Grand Besançon comptent trois boutiques de l'enseigne.

16e édition du concours régional de l’économie sociale et solidaire : les inscriptions sont ouvertes

Cette année, pour la 16e édition, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise le concours régional de l'économie sociale et solidaire. Vous êtes une association, une entreprise et vous portez un projet ou une initiative conforme aux valeurs de l'économie sociale et solidaire ? Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 5 octobre !

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.23
nuageux
le 04/10 à 3h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
94 %

Sondage