Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Municipales 2014 : pourquoi Ismaël Boudjekada n'est pas invité au débat télévisé ?

Recommandation n° 2013-03 du 20 novembre 2013 du Conseil supérieur de l’audiovisuel aux services de radio et de télévision en vue de l’élection des conseillers municipaux et des conseillers communautaires les 23 et 30 mars 2014 - cliquez sur l'image pour agrandir

Ismaël Boudjekada, candidat aux élections municipales à Besançon, fait une grève de la faim pour montrer son mécontentement parce qu'il n'est pas invité à participer au débat organisé par la chaîne télévisée régionale France 3 Franche-Comté ce samedi 8 mars. Pourquoi n'est-il pas invité ? Quelles sont les critères du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) ? Qu'est-ce que le principe d'équité ?

Publicité

Six candidats sont invités à débattre sur le plateau de France 3 Franche-Comté : Jean-Louis Fousseret (parti socialiste), Jacques Grosperrin (UMP), Jean-François Humbert (centre), Emmanuel Girod (Front de gauche), Frank Monneur (sans étiquette) et Philippe Mougin (Front national).

Le principe d'égalité du temps de parole est exclusivement appliqué lors des élections présidentielles. En revanche, pour les élections municipales, le principe d'équité est appliqué selon une recommandation n°2013-03 du 20 novembre 2013 du CSA aux services de radio et de télévision en vue de l'élection des conseillers municipaux et des conseillers communautaires les 23 et 30 mars 2014. Les décomptes sont ensuite adressés au CSA. Le CSA prend en compte les temps de parole et les temps d'antenne. Le temps d'antenne regroupe le temps de parole et tous les éléments éditoriaux consacrés à un candidat ou à l'un de ses soutiens.

La "sélection" des candidats s'effectue selon des critères donnés par le CSA qui " implique que les services de télévision allouent aux candidats (ou aux partis politiques) et à leurs soutiens des temps de parole ou d’antenne en tenant compte de leur représentativité et de leur implication effective dans la campagne." 

Il faut :

  • des candidats les plus "représentatifs"
  • les résultats des dernières élections
  • des "personnalités locales"

Si un des candidats invités ne se présente pas, Ismaël Boudjakada ne le remplacerait pas puisque ce sont ses premières élections, il ne représente aucun parti et n'est pas encore une personnalité locale. En revanche, le candidat Lazhar Hakkar aurait plus de chance d'être remplaçant puisqu'il a un passé politique plus important.

Pour les candidats qui ne seront pas présents sur le plateau, France 3 propose d'enregistrer une déclaration d'environ 1 minute sur leur candidature.

Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Lun, 18 Décembre 2017 14h00 - 16h30
Résidence Service l'Art du Temps - Besançon
Lun, 18 Décembre 2017 20h00 - 21h15
CAMPUS DE LA BOULOIE - Besançon
© d poirier
Mer, 20 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mar, 12 Décembre 2017 9h00 - Mer, 20 Décembre 2017 20h00
LEROY MERLIN BESANCON - Besançon
festival A DO MI CI LE
Mer, 20 Décembre 2017 17h00 - 22h00
SALLE BATTANT 48 rue Battant - 25000 Besançon - Besançon