Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Ligue 2 - Sochaux se fait battre par Nancy qui composte son billet pour la L1

Image d'illustration ©http://www.planetecampus.com/actu/83856-cdm2014-larbitrage-francais-est-il-nul - cliquez sur l'image pour agrandir
Football

"On est en Ligue 1, on est en Ligue 1" : le stade Marcel-Picot a fêté en grande pompe lundi 25 avril 2016 la victoire de Nancy face à Sochaux (1-0) qui a offert au club lorrain son billet pour l'élite.

Publicité

Alors qu'un match nul lui suffisait pour valider la remontée en L1, trois ans après l'avoir quittée, l'ASNL a décroché un troisième succès consécutif qui n'est pas anecdotique. En effet, le but du capitaine Lenglet permet aux Nancéiens de s'emparer de la tête de la L2 au détriment de Dijon, battu samedi à Auxerre.

Les joueurs de Pablo Correa, qui totalisent 68 points, soit un de plus que les Dijonnais, sont désormais maîtres de leur destin dans la lutte pour le titre honorifique de champion de Ligue 2. Les coéquipiers de Pedretti, qui a contribué à la victoire nancéienne en délivrant sa sixième passe décisive de la saison, ont largement dominé la première période avant de contrôler la seconde face à des Sochaliens qui ont poussé pour égaliser.

Ces derniers, qui sont classés 16e avec 36 points, devront encore cravacher pour assurer leur maintien puisqu'ils ne possèdent que trois longueurs d'avance sur le premier relégable, Evian/Thonon. Nancy prenait rapidement le chemin de la montée en ouvrant le score sur sa deuxième occasion. Après un superbe arrêt de Werner sur une frappe à bout portant de Robic à la retombée d'un corner de Pedretti (4), c'est le capitaine Lenglet qui faisait se lever tout le stade. Sur un nouveau corner délivré par Pedretti, il devançait Tardieu et reprenait du bout du pied pour tromper Werner, impuissant sur ce coup (1-0, 12).

L'ASNL maintenait sa pression pour doubler la mise mais une frappe puissante de Robic était détournée par Werner (19), puis une tête de Dalé sur un centre de Pedretti passait juste au-dessus (28). En fin de match, le jeune Busin voyait sa frappe détournée par Werner (83), qui s'interposait une dernière fois devant Dalé (90).

Sochaux, dont l'entraîneur s'était privé de ses deux meilleurs attaquants en vue du match capital face à Auxerre vendredi, n'a quasiment rien montré. Seul un tir de Gibaud bien repoussé par Ndy Assembé (6) et un coup-franc de Toko Ekambi (78) ont fait trembler les supporters nancéiens. Le public explosait au coup de sifflet final et fêtait avec ses joueurs la montée tant attendue.

(Source : AFP)
Alexane

Votre météo avec

Evénements de sochaux