Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le meurtrier présumé d'une sexagénaire bisontine écroué

- cliquez sur l'image pour agrandir
coups de couteau

Le bisontin de 23 ans qui a reconnu avoir tué une sexagénaire à Besançon a été mis en examen pour meurtre au préjudice d'une personne vulnérable et placé en détention. Il avait rencontré sa victime pendant un séjour en hôpital psychiatrique.

 

Publicité

Le crâne rasé et le regard vide, Jonathan Martin, présenté devant la juge des libertés et de la détention (JLD) du tribunal de grande instance de Besançon, ce mardi 30 juillet 2013, a toujours reconnu les faits. Entre le samedi 27 et le dimanche 28 juillet, il a poignardé à dix reprises Martine Plard dans son appartement du quartier Palente, allée des Dahlias.

L'autopsie a également révélé des traces de strangulation et de coups de poing au niveau du visage de la victime. "Cela témoigne de la violence de l'agression", a déclaré le substitut du procureur Arnaud Grécourt lors de l'audience devant la JLD, demandant le placement en détention provisoire du suspect.

Une rencontre à l'hôpital psychiatrique

Ce jeune homme fragile psychologiquement avait rencontré la bisontine de 60 ans lors d'un séjour à l'hôpital psychiatrique de Novillars. Il avait élu domicile chez elle début 2013 après avoir quitté le domicile familial.

Dépressif et en proie à une situation familiale difficile, Jonathan Martin a expliqué aux enquêteurs qu'il se sentait oppressé par la relation complexe qu'il avait noué avec sa victime. "Elle me prenait pour un chien", a-t-il dit à la juge avec un débit rapide et mal aisé. Mme Plard attendait logiquement que l'homme participe aux tâches ménagères et à la vie du foyer. Une énième remontrance à ce sujet aurait provoqué l'ire du jeune homme qui s'est saisi d'un couteau de cuisine pour frapper la sexagénaire. L'arme a été retrouvée sur place.

Jonathan Martin avait déjà été condamné en février 2013 à six mois de prison avec sursis pour des violences sur un mineur de 15 ans.

"Une personne seule à l'entourage familiale désintégré"

Pour son avocat Me Emmanuel Sancey, M. Martin "n'est pas cette personne froide et sans sentiment qu'on a voulu décrire. C'est une personne seule, à l'entourage familiale désintégré et socialement fragilisée qui a rencontrée une personnes dans le même cas".

"Plein de choses restent à expliquer", estime l'avocat, soulignant que son client "commence à prendre conscience de la gravité des faits".

En attendant la suite de l'instruction, le jeune homme a été placé en détention après avoir été mis en examen pour homicide volontaire aggravé par le fait que la victime était une personne vulnérable. Mme Plard, fragile psychologiquement, était en effet sous curatelle renforcée.

 

Léon

Autres faits divers

13 décembre 2017 à 10:57
7 décembre 2017 à 07:25

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mathieu SLOL
Jeu, 14 Décembre 2017 18h30
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017 20h00
SALLE BATTANT 48 rue Battant - 25000 Besançon - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017 20h30
HABITAT JEUNES LES OISEAUX - Besançon
Ven, 8 Décembre 2017 0h00 - Ven, 15 Décembre 2017 0h00
19 rue Alain Savary, Besançon TEMIS - Besançon
© DR
Ven, 15 Décembre 2017 20h30
2 Place du Théatre besançon - Besançon