Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Un cuistot de Besançon viré par SMS !

©dr franck spin - cliquez sur l'image pour agrandir
A Besançon, Lionel, un cuisinier de 31 ans a été informé de son licenciement par texto. Le directeur de la pizzéria accuse son employé de violences. L’affaire se réglera d’abord devant les prud’hommes et peut-être devant une cour pénale.

Publicité

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;}

« La direction a décidé de vous licencier sans effectuer votre préavis pour incompatibilité d’humeur au travail avec nous et vos collègues. Vous recevrez tous les documents nécessaires par LR (Lettre recommandée). A partir de maintenant, votre présence n’est plus souhaitée au restaurant »

Voila le surprenant texto reçu par un employé d’une pizzéria le mercredi 22 avril en fin de journée juste avant sa prise de service. Le texto aurait été reçu trois jours après que le cuisinier ait fait remarqué une erreur sur sa fiche de paye.

Lionel assure que tout se passait bien dans le restaurant où il a été embauché en novembre 2009. Il st passé chef de cuisine en décembre.

Oui mais voilà, de l’autre côté, il y a un tout autre son de cloche. Le directeur aurait décidé d’envoyer ce SMS de licenciement après des menaces pour protéger le restaurant et ses salariés. Selon le patron, l’homme aurait réclamé plusieurs fois son licenciement et aurait menacé de brûler le restaurant.

Le lendemain, Lionel se rend chez son employeur qui l’aurait empêché de reprendre ses effets personnels. Le patron lui déclare que les gendarmes étaient présents lors de la remise des papiers.

Depuis, les deux hommes s‘accusent mutuellement de menaces de mort. L’affaire se réglera d’abord aux prud’hommes sur la légalité du texto envoyé et puis à la barre d’un tribunal concernant les menaces proférées. Le cuisinier a déjà porté plainte.

Damien

Autres faits divers

7 décembre 2017 à 07:25
4 décembre 2017 à 17:38

Votre météo avec

Evénements de Besançon

W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00 - 17h00
MAISON DE L'ARCHITECTURE - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017h
3 avenue des Montboucons - Besançon