Les champignons de la boucle, la nouvelle exploitation agricole de Besançon

Publié le 24/04/2024 - 12:01
Mis à jour le 03/05/2024 - 15:03

Depuis mars 2024, une nouvelle exploitation agricole a vu le jour à Besançon. Il s'agit des Champignons de la Boucle, gérée par Godot Laurent. Après une reconversion, il a décidé de cultiver deux espèces de champignons : les shiitakes et les pleurotes au coeur du centre-ville bisontin. 

Laurent Godot est producteur de champignons depuis un peu plus d’un mois maintenant. Avant cela, il était couvreur, mais en raison des conditions météorologiques de plus en plus difficiles, il a décidé de changer de vie et de suivre une formation agricole au lycée de Montmorot dans le Jura pour apprendre à cultiver les champignons.

C'est grâce aux caves de sa femme qu'il décide de s'installer au 29 rue des Boucheries à Besançon et de créer son entreprise qu'il baptise "Les Champignons de la Boucle". Le choix d'un tel endroit lui a paru essentiel car il lui permet d'entreposer un maximum de blocs de substrat (support de culture dans lequel on plante ou on sème des végétaux) dans des conditions optimales garantissant une bonne humidité et une bonne température.

Un rendement régulier

Laurent Godot se met alors à exploiter deux espèces de champignons : les shiitakes et les pleurotes. Il a choisi de cultiver ces deux espèces plutôt que le champignon de Paris, car d'après lui, ils sont plus écologiques et ne nécessitent pas de tourbe pour leur croissance. En revanche, la culture de ces espèces de champignons doit respecter certaines conditions. Le producteur doit également contrôler l'hygrométrie (quantité d'eau contenue dans l'air), la lumière, veiller à maintenir une température entre 12° et 17°C et assurer une bonne ventilation.

Objectif : 100% indépendant et écologique

En ce qui concerne les récoltes, Laurent Godot nous précise que les shiitakes et les pleurotes ont "trois phases de maturation, ce qui permet trois récoltes par bloc de substrat". Ces trois phases se produisent respectivement lors de la première, troisième et quatrième semaine de maturation et assurent ainsi un rendement régulier au producteur.

Une fois les trois récoltes effectuées, plutôt que de jeter ses blocs de culture, Laurent Godot les donne à des maraîchers pour qu'ils puissent être réutilisés. Son objectif à long terme est néanmoins de produire ses propres substrats afin de réussir à être "100% indépendant et plus écologique" nous a-t-il indiqué.

Info +

  • Prix : 13€ le kg de pleurotes et 17€ le kg de shiitakes
  • Lieu pour en acheter : marché ou sur internet champignons-de-la-boucle
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.74
légère pluie
le 27/05 à 21h00
Vent
0.52 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
94 %