Environnement : et vous quelle est votre "empreinte forêt" ?

Publié le 22/10/2014 - 15:16
Mis à jour le 22/10/2014 - 15:16

L’ONG Envol Vert a lancé ce mardi 21 octobre 2014 un outil permettant de mesurer l’impact de nos habitudes quotidiennes sur les forêts.  Cuir,  thé,  papier : chacun peux  mesurer son « empreinte forêt » grâce un calculateur en ligne.

 ©
©

"Le calculateur permet de mesurer l'impact de notre consommation sur les forêts, principale cause de la déforestation mondiale. Et nous souhaitions montrer qu'il n'y a pas que le papier à prendre en compte", expliquent les responsables de l'ONG. Sont ainsi ciblées les matières premières au coeur des processus de déforestation: boeuf, soja, café, produits ligneux, huile de palme...

Des questions concrètes...

Combien de paires de chaussures achetées chaque année? Combien d'oeufs consommés chaque semaine? Quel budget consacré aux produits cosmétiques? Treize groupes de questions permettent d'évaluer son empreinte, faible, modérée ou importante

Entre les questions, sont insérés des informations ("l'élevage bovin avec le cuir et la viande est le principal responsable de la déforestation en Amérique du sud", "les Français sont les plus gros consommateurs européens de chaussures avec 6 paires par an" etc...) et des conseils pour agir.

Sensibiliser le consommateur

"Il nous semble indispensable de sensibiliser les consommateurs. Le questionnaire est un outil concret, simple et ludique de mesure de leur propre +empreinte forêt+", indique Daisy Tarrier, présidente d'Envol Vert, qui s'engage à planter une arbre pour quatre quizz remplis (et vise 20.000 réponses). "Si les consommateurs deviennent conscients de leur +empreinte forêt+ à travers toutes les matières premières qu'ils consomment, le principal levier pour arriver à 0 déforestation sera enclenché".

Bientôt un calculateur pour les entreprises

Au-delà de ce quizz grand public, l'ONG, créée en 2011 et intervenant notamment sur les questions de déforestation en Amérique latine, est en train de développer avec des chercheurs un calculateur "empreinte forêt" pour les entreprises. Est ainsi en cours de finalisation un outil pilote sur le cuir (permettant aux entreprises de mesurer l'impact de leurs approvisionnements dans cette matière, à la traçabilité souvent difficile à établir). 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Bourgogne Franche-Comté : un nouvel atlas sur les libellules

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés et ses partenaires annonce la parution d’un tout nouvel atlas consacré aux libellules de Bourgogne-Franche-Comté. Avec plus de 100.000 données exploitées, l’aide d’un millier d’observateurs et un grand réseau d’auteurs bénévoles, cet atlas unique répertorie et décrit les 75 espèces de libellules présentes dans la région.

Citadelle de Besançon : les couleuvres vipérines remises en liberté dans le cadre de leur plan de sauvegarde

Dans le cadre d’un plan de sauvegarde de la Couleuvre vipérine, la LPO Bourgogne-Franche-Comté et la Citadelle de Besançon se sont associées pour protéger ce serpent complètement inoffensif durant les périodes de travaux sur leur zone d’habitat naturel. Après une phase de conservation en dehors de leur milieu naturel, leur remise en liberté est imminente.

YPSTÉ et Somewhere : deux bisontins se retrouvent autour du thé, du café et de l’écoresponsabilité

Nicolas Girard, 26 ans, fondateur d'YPSTÉ, est un passionné de thé. Pour Ophélie Braillard, 31 ans, propriétaire de Somewhere, torréfaction artisanale située rue des Tamaris à Besançon, c'est le café. Fin 2020, les deux bisontins, désormais amis, ont décidé de s'associer lors de la génèse de leurs deux projets. Tous deux sont unis par un même engagement : l'écoresponsabilité.

Longevilles-Mont-d’Or : une louve tuée près d’un troupeau de bovins « dans les conditions requises par la réglementation »

Ce mardi 20 septembre, vers 22h40, un binôme de lieutenants de louveterie a procédé au tir létal d’une louve sur une parcelle où un troupeau avait été prédaté dans la nuit du 18 au 19 septembre aux Longevilles-Mont-d’Or, informe la préfecture du Doubs dans un communiqué du 21 septembre.

Sécheresse : allégement des mesures de restriction d’usages de l’eau dans le Doubs

Après avoir consulté le comité de ressource en eau mardi 13 septembre, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet, a décidé de passer plusieurs zones du département au niveau "alerte renforcée". Ce classement entraîne la mise en application de mesures de restriction de l’usage de l’eau moins contraignantes.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.5
nuageux
le 30/09 à 15h00
Vent
0.54 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
72 %

Sondage