Le pistolet à grenaille était un pistolet à gaz

Publié le 18/11/2013 - 16:55
Mis à jour le 18/11/2013 - 17:04

Dimanche 17 novembre 2013, vers 16h30, sur le boulevard de la Septième armée américaine à Besançon, un homme de 54 ans a été visé au visage avec un pistolet à gaz, et non à grenaille comme indiqué par erreur précédemment.

La victime avait reproché à un riverain âgé de 40 ans de crier trop fort. Le quadragénaire avait alors saisir un pistolet à gaz, une arme de défense qui projette du gaz (lacrymogène par exemple) ou qui tire à blanc, et visé l'autre homme.

Choqué et heurté par le bruit, la victime a été médicalisée par le Smur et transportée consciente au CHU Minjoz.

Le tireur a été placé en garde-à-vue lundi 18 novembre 2013.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.41
ciel dégagé
le 09/02 à 9h00
Vent
1.39 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
58 %