À Besançon, la victime intercepte le cambrioleur en lui faisant une balayette

Publié le 03/04/2024 - 08:49
Mis à jour le 03/04/2024 - 08:42

Le 1er avril 2024, un homme a été arrêté par la police après avoir été surpris en pleine tentative de cambriolage rue des Cras à Besançon. Il a été intercepté par l’habitant de la maison. 

 © Élodie R.
© Élodie R.

Si les faits remontent au 1er avril, il ne s’agit en revanche, nullement d’une blague. À Besançon, une victime de cambriolage est parvenu à retenir son voleur jusqu’à l’arrivée de la police après lui avoir fait une balayette alors que ce dernier tentait de fuir par une fenêtre de la maison. 

Prévenus peu avant 16h, les policiers ont été informés que la victime était aux prises avec le mis en cause. À leur arrivée sur les lieux, l’homme qui venait de dérober une paire de baskets jaunes a été interpellé. Un complice aurait quant à lui, réussi à prendre la fuite. 

Impliqué dans un autre vol

Âgé de 30 ans, l’homme a été placé en garde à vue et semblait selon la police, correspondre à la photo d’un individu impliqué dans le vol par effraction d’un VTT dans une cave, commis le 1er mars dernier rue du Funiculaire à Besançon.

Interrogé sur les faits du 1er avril, l’individu a déclaré vouloir se mettre à l’abri des intempéries dans la maison. Il a reconnu le vol des effets personnels de la victime mais en précisant qu’il s’agissait uniquement d’un vol d’opportunité. 

À l’issue de sa garde à vue, il a reçu une convocation judiciaire pour le mois de juin prochain. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.88
légère pluie
le 14/04 à 21h00
Vent
1.22 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
87 %