Affaire Estelle: l'homme à la valise de Besançon hors de cause

Publié le 10/02/2012 - 08:15
Mis à jour le 10/02/2012 - 08:15

L'homme recherché par la police après la découverte à Besançon d'une valise contenant des notes manuscrites sur la disparition en 2003 d'Estelle Mouzin, a été interpellé et mis hors de cause. 

Un militaire déserteur de 19 ans a été interpellé par la police judiciaire de Besançon, jeudi en milieu de journée, dans l'hôtel de Besançon où il avait abandonné la valise, a indiqué une source policière. Il a été reconnu par le personnel alors qu'il revenait prendre une chambre dans l'établissement, a précisé la même source, ajoutant que sa garde à vue devait être levée dans la soirée.

Lors de son audition, le jeune homme a indiqué avoir pris des notes en regardant une émission sur Estelle Mouzin, disparue le 9 janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne) à l'âge de 9 ans, a indiqué la même source. Il a déclaré avoir été frappé cette histoire et avoir consulté un blog pour en savoir plus, a-t-on expliqué. "A priori, rien ne va être retenu contre lui dans l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin", a dit cette source. En revanche, le militaire, qui n'avait pas rejoint son unité à Valdahon (Doubs) mi-janvier, va être remis à la gendarmerie pour désertion. Ce militaire, née dans l'Eure-et-Loir, était âgé de seulement 10 ans au moment des faits. Il avait quitté l'hôtel il y a environ quinze jours.

Depuis la disparition de la petite fille, l'enquête a suivi des pistes multiples, sans résultat pour l'instant. Début janvier, l'avocat de la famille Mouzin, Me Didier Seban, a demandé, sans succès, le dessaisissement du tribunal de Meaux. Il a aussi demandé qu'"une enquête par le président de la chambre de l'instruction sur les conditions dans lesquelles cette enquête est menée par le juge d'instruction à Meaux". En mai 2010, Me Seban avait demandé à la justice d'expertiser de nombreux scellés provenant du dossier du tueur en série Michel Fourniret, condamné en mai 2008 à perpétuité pour sept meurtres de jeunes filles entre 1987 et 2001. Les résultats des analyses ne sont pas encore connus.

(source : AFP) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Reprise des rodéos urbains à l’approche de l’été… 

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a adressé ce mercredi 16 juin 2021 une note au directeur général de la police, Frédéric Veaux, pour demander "cinquante" opérations de contrôles et de "saisir systématiquement les deux roues" dans les quartiers les plus touchés par le fléau des rodéos urbains. Dans un communiqué, Ludovic Fagaut, chef de file de l’opposition au conseil municipal de Besançon dénonçait une nouvelle fois ces comportements.

Belfort : prison avec sursis requise contre un policier accusé d’avoir tracé une croix gammée sur un toit

Le procureur de Belfort a requis mercredi 16 juin 2021 huit mois d'emprisonnement avec sursis à l'encontre d'un policier, poursuivi pour avoir représenté une large croix gammée avec des tuiles blanches sur le toit du garage de son père à Evette-Salbert, dans le Territoire de Belfort.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.63
forte pluie
le 20/06 à 15h00
Vent
0.26 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
95 %

Sondage