Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais avoue avoir giflé la fillette

Publié le 07/04/2018 - 10:07
Mis à jour le 07/04/2018 - 19:14

Nordahl Lelandais, soupçonné de l'assassinat du caporal Arthur Noyer en avril 2017, a reconnu "spontanément" avoir "porté des coups" lors d'une "bagarre" ayant entraîné la "chute" mortelle du jeune militaire, a annoncé vendredi 6 avril 2018 le parquet de Chambéry. Il a également expliqué avoir tué Maëlys en lui donnant une "claque".

nordahl_lelandais_.jpg
Nordahl Lelandais ©
PUBLICITÉ

Ces déclarations ont été faites lors de son audition du 29 mars par les deux juges d’instruction chargés du dossier et le mis en cause « admet donc uniquement avoir commis des violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner », précise le parquet dans un communiqué transmis à l’AFP.

« Il a admis avoir frappé de plusieurs coups de poing au visage Arthur Noyer et (que) l’un d’eux avait entraîné la chute de ce dernier. Nordahl Lelandais indiquait avoir alors constaté le décès » du jeune homme de 24 ans qu’il avait reconnu, lors d’une précédente audition le 5 février, avoir pris en stop à Chambéry en fin de soirée dans la nuit du 11 au 12 avril 2017.

D’après BFMTV et Franceinfo, l’ancien maître-chien a aussi donné des précisions sur les circonstances de la mort de la fillette. Il a expliqué que la petite Maëlys était morte des suites d’une « claque ». Passionnée par les chiens, la jeune fille était montée dans la voiture du trentenaire, mais, selon ses dires, l’enfant a paniqué sur le trajet, lui a demandé de faire demi-tour, puis s’est mise à hurler. Lelandais explique lui avoir alors donné une claque, provoquant une perte de connaissance. En prenant son pouls, il a constaté qu’elle était morte.

« Eviter la propagation d’informations inexactes »

Des restes du crâne de la victime avaient été découverts sur un chemin de randonnée en septembre à Cruet, petite commune de Savoie située au pied du massif des Bauges et proche de Montmélian, à une vingtaine de kilomètres de Chambéry. D’autres ossements y ont été découverts depuis.

Le parquet a apporté ces « précisions » sur les aveux du mis en cause « afin d’éviter la propagation d’informations inexactes, conformément à l’article 11 du Code de procédure pénale et en accord » avec les magistrats instructeurs.

La radio RTL a écrit vendredi matin sur son site internet que Nordahl Lelandais avait « craqué et reconnu le meurtre, comme pour Maëlys », en parlant à l’antenne d’un « accès de violence inouïe et irrépressible » dont le suspect serait « coutumier (…) quand on s’oppose à lui, quand on lui dit non ».

Dans l’affaire Maëlys, l’ancien maître-chien de 35 ans est mis en examen pour meurtre mais il a seulement reconnu un décès accidentel de la fillette, qui avait disparu lors d’un mariage fin août en Isère et dont le corps a été retrouvé à la mi-février sur les indications de Nordahl Lelandais.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Une cinquantaine de gendarmes a été mobilisée ce jeudi à Thise dans le cadre du vol à main armée survenu le 3 mai 2019 à Châtillon-le-Duc. Au moins cinq personnes suspectées d'avoir participé au braquage d'un joaillier en mai dans le Doubs, ont été interpellées à Besançon et Annemasse (Haute-Savoie), et un suspect de 23 ans a pris la fuite à Thise.      

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Ce mardi, une plainte contre X pour violence aggravée a été déposée par la famille du jeune adolescent victime d'un grave accident de scooter, ce dimanche 15 septembre 2019 à Planoise, alors qu'il fuyait un contrôle de police. La famille de Brahim veut "savoir ce qu'il s'est passé", a-t-on appris auprès de son avocat. Dans le quartier Planoise, la nuit a été calme.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.83
ciel dégagé
le 21/09 à 3h00
Vent
2.13 m/s
Pression
1019.39 hPa
Humidité
73 %

Sondage