Anthrax ou intox à la mairie de Sochaux ?

Publié le 09/03/2011 - 09:54
Mis à jour le 09/03/2011 - 09:54

Lundi matin, la secrétaire de la mairie de Sochaux a ouvert une enveloppe postée d’Okinawa au Japon et adressée au maire Albert Matoq-Grabot contenantt une poudre blanche. Antrax ou poudre à faire peur ? Des analyses sont en cours au laboratoire de la police scientifique de Lyon.

 ©
©




La pièce dans laquelle a été ouverte l’enveloppe a été confinée de 10h du matin jusqu’à 15h lundi. Evacuation de la mairie, tenues anti bactériologiques. L’alerte a été prise eu sérieux par les secours. La secrétaire, un employé et un policier en contact avec l'enveloppe ont été hospitalisés pour des examens de précaution et on pu ressortir dans l’après-midi.

 Pour le maire, il n’y a que très peu de doute. Cette lettre envoyée du Japon est la suite des menaces et de trois autres courriers s’opposant à la création d’une troisième mosquée à Sochaux. Albert Matoq-Grabot a déclaré qu’il ne céderait pas aux menaces.

 Les enquêteurs qui prennent l'affaire très au sérieux se posent aujourd’hui la question de savoir s’il ne s’agit pas au contraire le lettre n’émane pas d’un groupuscule islamiste.

En attendant le résultat des analyses, la mairie a rouvert ses portes mardi matin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.1
couvert
le 03/03 à 9h00
Vent
2.7 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
87 %