Assassinat du caporal Noyer: déplacement de Nordahl Lelandais dans le cadre de son audition

Publié le 29/03/2018 - 16:50
Mis à jour le 29/03/2018 - 16:50

Nordahl Lelandais, entendu ce jeudi 29 mars 2018 sur l'affaire Arthur Noyer, militaire qu'il est soupçonné d'avoir assassiné en avril 2017, a pris place à bord d'un convoi pour un transport vers un lieu inconnu dans l'immédiat, a constaté une correspondante de l'AFP.

nordahl_lelandais_.jpg
Nordahl Lelandais ©
PUBLICITÉ

Vers 15H, un important dispositif s’est mis en place autour du palais de justice de Chambéry et plusieurs fourgons se sont mis en route. Dans ce convoi se trouvait aussi l’avocat du suspect, Me Alain Jakubowicz, qui n’a pas souhaité s’exprimer. Le parquet de Chambéry et l’avocat des parents de la victime n’ont pas pu être joints pour préciser le lieu et l’objet du déplacement.

L’ancien militaire de 35 ans, déjà mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys en Isère, avait été extrait dans la matinée de l’unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA) de la prison de Lyon-Corbas, au sein de l’hôpital psychiatrique du Vinatier à Bron, où il est détenu.

Le jeune militaire pris en stop

Le 5 février, Nordahl Lelandais avait déjà été longuement entendu sur ce dossier dans lequel il est mis en examen depuis décembre. Il avait alors reconnu avoir pris en stop le jeune militaire de 23 ans le soir des faits, sans avouer l’avoir tué, ce dont la justice le soupçonne.

Des restes du crâne du caporal de 23 ans, membre du 13e Bataillon de chasseurs alpins (BCA) et disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 près de Chambéry après être sorti en boîte de nuit, avaient été retrouvés en septembre par un randonneur.

Des expertises téléphoniques effectuées

Leur identification a conduit à la mise en examen du suspect qui se fonde notamment sur des expertises téléphoniques, son appareil ayant borné aux mêmes endroits et aux mêmes moments que celui de la victime. D’autres ossements ont depuis été retrouvés sur les lieux, situés près de Montmélian (Savoie), où les magistrats, le suspect et son avocat pourraient notamment se déplacer jeudi.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.2
ciel dégagé
le 14/10 à 9h00
Vent
0.7 m/s
Pression
1013.61 hPa
Humidité
66 %

Sondage