Besançon affiche son ambition d'acheter "éco-responsable"

Publié le 01/03/2021 - 18:20
Mis à jour le 05/03/2021 - 10:47

#AgirPourLeClimat • La Ville annonce ce lundi 1er mars 2021 une nouvelle étape dans le cadre de sa politique « Besançon agit pour le climat » avec la transformation du cadre de la commande publique.

 © D Poirier
© D Poirier

La commande publique concerne l’achat du matériel ou d’équipements jusqu’aux travaux des bâtiments municipaux

"La Ville, le CCAS de Besançon et Grand Besançon Métropole achètent désormais «éco-responsable» !" annonce dans un communiqué la municipalité. "Chaque achat intégrera désormais les préoccupations du XXIème siècle : accélérer les transitions écologiques et sociales en poursuivant des objectifs éthiques, inclusifs et de développement durable".

Un levier économique...

En France, cette commande publique représente 200 milliards d’euros (environ 8-10% du PIB). 60 % de cette commande est réalisée par les collectivités locales. À Besançon, elle représente 28,5 millions d’euros par an -hors délégation de service public - 61,8 millions d’euros pour le Grand Besançon et 3,3 millions d’euros pour le CCAS.

...et un levier écologique

Anne Vignot, la maire EELV de Besançon a donc décidé de modifier les conditions d’achat public en adoptant un SPASER. Comprenez un schéma de promotion des achats socialement et écologiquement responsables) et un cahier des charges en matière de prescriptions énergétiques et environnementales applicables à la construction, à la réhabilitation et rénovation énergétique des bâtiments.

La municipalité de Besançon donne quelques exemples :

  • Achat de produits d’entretien d’origine naturelle ou non testés sur les animaux
  • Augmentation de la végétalisation et la prise en compte de la biodiversité lors de la désimperméabilisation des cours d’école.
  • Utilisation de peintures, de revêtements et de produits d’entretien sans perturbateurs endocriniens
  • Interdiction de préparer des repas pour les cantines avec des poulets issus d’élevages industriels.
  • Augmentation du confort (moins de bruit...) et la réduction de la consommation énergétique dans les écoles, les gymnases et les bâtiments municipaux que nous rénovons.
  • Soutien et l’incitation à faire évoluer l'offre des entreprises vers des produits et services plus équitables et plus durables
  • Engagement de travailler avec des personnes en insertion sur certains chantiers :
    • Marché de réinsertion professionnelle en faveur des demandeurs d’emploi pour l’entretien des espaces verts et naturels de la ville, le désherbage des remparts...
    • Marché conclu avec un ESAT (handicap) pour la précollecte, la collecte, le transport et le traitement des papiers et des cartons de la Ville et du Grand Besançon
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.19
couvert
le 16/06 à 9h00
Vent
3.68 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
64 %