Besançon : en fugue, un adolescent frappe un contrôleur SNCF et finit en garde à vue

Publié le 21/11/2021 - 19:29
Mis à jour le 21/11/2021 - 19:35

Une patrouille de police-secours a été mobilisée sur le quai de la gare Besançon-Viotte jeudi dernier vers 14h suite à des faits de violences d’un jeune de 17 ans sur un agent de la SNCF.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

A l'arrivée des policiers, deux agents de la sûreté ferroviaire tenaient à leur disposition un individu qui aurait commis des violences sur l'un des agents dont un coup de poing au visage et se serait ensuite rebellé, selon les premières déclarations des victimes.

Le jeune homme aurait voulu prendre un train sans billet. Lors de son contrôle, l'un des agents aurait tenté de le faire descendre du train. L'adolescent aurait alors commencé à être violent. Par la suite, il aurait résisté à son interpellation.

Lors des vérifications d'usage de la part des policiers, ils ont découvert que le jeune agresseur faisait l'objet d'une recherche pour mineur en fugue. Il a été conduit au commissariat puis placé en garde à vue.

Les deux agents de la sûreté ferroviaire ont déposé plainte. Entendu, le mis en cause a reconnu les faits. A la demande du magistrat, il a également été entendu pour des faits de violences à l'encontre d'un agent de la SNCF le 19 janvier 2021. Il a également reconnu les faits.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon : la Ville de Besançon appelle à une union face au racisme

Ce mercredi matin, deux jours après la dégradation de la statue de Victor Hugo, la Ville de Besançon a découvert stupéfaite que « L'homme et l'enfant », statue de l’artiste Ousmane Sow située au monument aux morts des Glacis, a également été recouverte de peinture blanche sur les mains et le visage.

Besançon : une autre statue d’Ousmane Sow, " L’homme et l’enfant " vandalisée cette nuit

Après la dégradation volontaire de la statue Victor Hugo située sur l'esplanade des Droits de l'Homme à Besançon dans la nuit du 20 au 21 novembre 2022, la seconde statue d'Ousmane Sow, située au parc des Glacis, à côté du monument aux morts, a été vandalisée dans la nuit du 22 au 23 novembre. 

" White power ", la signature des actes de vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon

Des photos retrouvées sur les réseaux sociaux prouvent que l’acte de vandalisme perpétré sur la statue de Victor Hugo par Ousmane Sow dans la nuit du 20 au 21 novembre, sont revendiqués par les néonazis… une fois de plus dans la ville de Besançon. Nous avons également appris ce mercredi qu’une autre statue d’Ousmane Sow au parc des Glacis a elle aussi été vandalisé dans la nuit du 22 au 23 novembre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.43
couvert
le 29/11 à 0h00
Vent
1.51 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
97 %