Besançon : un salarié mis en examen pour tentative d'assassinat sur son patron

Publié le 26/08/2017 - 09:14
Mis à jour le 26/08/2017 - 19:25

Le salarié d’une scierie de Haute-Saône interpellé pour avoir blessé par balle son directeur, sur fond de litige disciplinaire, a été mis en examen vendredi 25 août 2017 pour « tentative d’assassinat », a-t-on appris de source judiciaire.

 ©
©

Il a été placé en détention provisoire dans l'attente de l'audience devant le juge des libertés et de la détention prévue le 30 août, a indiqué le parquet de Besançon qui a requis son incarcération.

Il revient avec un fusil de chasse et tire sur son directeur

Mercredi, l'homme de 45 ans a reçu de sa direction une mise à pied de trois jours en raison d'un litige disciplinaire - il aurait parlé brutalement à une cliente et n'aurait pas respecté un temps de pause -, selon les premiers éléments de l'enquête.

Le salarié est alors parti de l'entreprise, furieux, revenant quelques minutes plus tard avec un fusil de chasse. Il a tiré sur son directeur, âgé de 44 ans, le touchant grièvement au bras. Empêché par d'autres salariés de poursuivre la victime, il est rentré à son domicile où les gendarmes l'ont interpellé sans difficulté, a précisé le parquet.

Il voulait "faire peur" à son directeur

Employé dans la scierie de Velesme-Échevanne (Haute-Saône) depuis une vingtaine d'années, cet homme illettré qui a passé la majeure partie de sa vie
professionnelle dans cette entreprise de 23 salariés aurait mal supporté sa
mise à pied. Lors de son audition, le suspect a dit qu'il voulait "faire peur"
à son directeur, mais pas le tuer.

D'après le parquet, cet homme lunatique et impulsif avait déjà été violent sur son lieu de travail, mais ces incidents n'avaient pas donné lieu à des suites judiciaires.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.56
légère pluie
le 19/04 à 12h00
Vent
5.83 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
85 %