Besançon, ville internet, reçoit cinq arobases au palmarès national

Publié le 01/02/2017 - 17:33
Mis à jour le 04/02/2017 - 11:34

Comme chaque année, l’association "Villes internet" décerne des arobases aux villes françaises, ce 1er février 2017. À la manière des villages fleuris, Besançon arbore cette année encore 5 arobases (le maximum), qui s’affichent en entrées de ville.

pourquoi 5 @ ?

PUBLICITÉ

Le 18e label National Territoires, Villes et Villages Internet a été remis à Lille ce mercredi 1er février 2017 par Jean-Vincent Placé, Secrétaire d’État à la Réforme de l’État et à l’évaluation des politiques publiques.

Il concerne 331 communes françaises qui reçoivent d’un à cinq arobases, qui s’afficheront en entrées de villes en 2017. 33 communes, dont Besançon, ont reçu cette année la plus haute distinction, avec 5 arobases.

Depuis plusieurs années, Besançon se distingue dans ce domaine. Quelques exemples de mises en œuvre qui lui valent ces 5 arobases :

Un stationnement malin (avec Parkeon)

La ville de Besançon a mis en service l’application Whoosh pour permettre aux usagers de payer le stationnement depuis leur smartphone. Après inscription, ce service permet de gérer son stationnement à distance.

Préfiguration du plan numérique des écoles

5 écoles de Besançon ont été retenues pour le programme de préfiguration du plan numérique des écoles (4 en 2015 et une cinquième en 2016). Les 5 écoles sont situées dans le quartier de Planoise, quartier déclaré « quartier d’excellence numérique » par le Maire de Besançon. Au total 180 tablettes ont été déployées pour être opérationnelles en janvier 2017. En octobre 2016, une nouvelle session de 2 jours de formation a été planifiée par l’académie avec une trentaine d’enseignants chaque jour. Création d’un store d’entreprise pour mettre à disposition des enseignants des applicatifs à installer sur les tablettes.

Cette action s’est traduite par la mise à disposition de 3 classes mobiles (12 tablettes chacune) dans les 5 écoles.

Un réseau wifi captif pour les bibliothèques

Un réseau wifi captif a été déployé dans certains bâtiments communaux et pour les usagers des bibliothèques en particulier. Les usagers des bibliothèques sont connus dans le système d’informations. Il est donc aisé de leur donner un accès Wifi lorsqu’ils se connectent à partir de leurs identifiants.Ce réseau n’est accessible qu’aux usagers des bibliothèques dans les bibliothèques. Pour les intervenants extérieurs, le portail captif donne des autorisations d’accès pour une journée.

Ce système a permis à la ville de faire bénéficier d’un accès internet à de nombreux usagers des bibliothèques, sans avoir à augmenter le nombre de postes informatiques installés dans les établissements.

Wifilib : déploiement d’un wifi municipal

La Ville de Besançon et l’opérateur Afone déploient un réseau de wifi libre sur le centre-ville (gare, Battant, Boucle) et quelques lieux particulièrement fréquentés (Citadelle, Palais des Sports et stations de tramway).

L’installation des bornes wifi permet aux mobinautes de rester connectés à internet en très haut débit (15 à 55 Mbits) sur leurs smartphones ou tablettes, et ce gratuitement. Pour bénéficier du service, l’utilisateur doit télécharger l’application  « Wifilib » et accepter de recevoir des publicités toutes les 30 minutes de connexion. Ce service, adossé au réseau de fibre optique Lumière, peut également être utilisé pour connecter de la vidéosurveillance d’un établissement privé, pour la connexion internet d’un commerce, ou pour utiliser des capteurs pour objets connectés. Il s’agit d’une expérimentation sur une durée de 3 ans.

En cours de déploiement, le bilan n’est pas encore réalisé pour estimer l’usage de ce service.

Accès internet haut débit des établissements scolaires 

Toutes les écoles de la Ville de Besançon sont connectées en réseau : 32 écoles primaires et 36 écoles maternelles. Certaines via le réseau privé de la ville de Besançon, en fibre optique, d’autres via une connexion ADSL Haut débit. En octobre 2016, les 2.030 postes installés dans les écoles élémentaires et maternelles sont connectés à internet.

D’année en année, de plus en plus d’écoles sont reliées au réseau en fibres optiques. 2 à 3 par an en fonction des opportunités de travaux sur le domaine public quand cela est possible.

Recyclage du matériel informatique et donation à des programmes associatifs (Ordi 2.0, etc.)

Le dispositif est opérationnel depuis plus de 15 ans à Besançon. Les postes de travail des services sont reconditionnés et installés dans les écoles. Dans les écoles, pour le cartable numérique et pour les associations, la Ville de Besançon utilise des ordinateurs reconditionnés par des personnes handicapées dans une structure départementale d’aide aux handicapés : SDH/CHAT (Centre des handicapés au travail). En 15 ans, ce centre a reconditionné plus de 15.000 ordinateurs (pour les enfants de CE2, les écoles, les associations). Quand ces ordinateurs arrivent en fin de vie, ils sont soit partiellement démantelés sur place soit remis dans la filière prévue pour cela.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.66
ciel dégagé
le 21/09 à 12h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1015.74 hPa
Humidité
44 %

Sondage