Un plan État-Région pour la filière automobile

Publié le 30/06/2022 - 11:40
Mis à jour le 30/06/2022 - 17:10

Mercredi 29 juin, le préfet de région, Fabien Sudry, et la présidente du Conseil régional, Marie-Guite Dufay, ont réuni le comité de pilotage du plan État-Région pour la filière automobile en Bourgogne-Franche-Comté au sein de l’entreprise Streit Mécanique, à Pays-de-Clerval, dans le Doubs.

Ce comité de pilotage permet de faire un point d’avancement sur les trois volets de ce plan État-Région : 

  • La Force d’intervention mutations automobile, la FIMA, a déjà rencontré et accompagné plus de cinquante entreprises en trois mois. 
  • Le dispositif chocs industriels va être lancé rapidement dans trois nouveaux territoires de la Bourgogne-Franche-Comté, portant à quatre le nombre de territoires accompagnés, grâce à la signature d’une convention exceptionnelle entre l’État, la Région et la Banque des territoires. 
  • Les efforts en matière d’emploi et de formation dans l’automobile vont être poursuivis et amplifiés par l’État et la Région.

Le plan Etat-Région

Déjà confrontée à des défis majeurs liés au Covid-19, aux tensions d’approvisionnement ou encore à la hausse des prix de l’énergie, phénomènes accentués par la guerre en Ukraine, la filière automobile sera profondément transformée dans les prochaines années : transition vers le véhicule électrique, digitalisation, changement des habitudes de consommation....

C’est dans ce contexte que l’État et le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté ont décidé de lancer, le 9 mars 2022, le plan automobile Etat-Région pour aider les entreprises, les salariés et les territoires à affronter les défis majeurs qu’ils auront à relever.

Cette mobilisation inédite de l’État et de la Région repose à la fois sur le plan national pour l’automobile de l’État, et sur la feuille de route automobile de la Région adoptée le 26 janvier 2022.
"En Bourgogne-Franche-Comté, l’État et le Conseil régional unissent leurs forces pour accompagner toutes les entreprises de la filière à travers un plan automobile commun, dont on voit déjà les premiers résultats", a indiqué le préfet de région, Fabien Sudry. "La Région est mobilisée, au côté de l’État, pour soutenir les 45 000 salariés et les 400 entreprises de la filière face aux grands enjeux qu’ils auront à affronter. La mise en place d’un ambitieux plan d’action État-Région doit nous permettre d’anticiper les mutations qui menacent les sous-traitants", a pour sa part rappelé la présidente de Région, Marie-Guite Dufay. 

Ce plan se décline en trois volets : 

© Région Bourgogne Franche-Comté

A propos de Streit Mécanique

Basée à Pays-de-Clerval, Streit Mécanique est une entreprise spécialisée dans le développement et la fabrication de composants mécaniques et de sous-ensembles multi- technologiques en fonte, en acier et en aluminium. 

Les pièces produites par Streit sont à destination du secteur automobile pour plus de 80% du chiffre d’affaires de l’entreprise, elle-même très dépendante du moteur thermique, dont les pièces représentent près de 72% du chiffre d’affaires en 2021. 

StreitMécanique s’est engagée depuis quelques années dans une nouvelle stratégie qui illustre les défis qui attendent les sous-traitants de l’industrie automobile : l’entreprise s’oriente vers les nouveaux marchés du secteur de l’automobile (électrique, hydrogène) tout en se diversifiant vers de nouveaux secteurs (agriculture, poids-lourds, aéronautique). 

Visitée dans le cadre de la FIMA, Streit Mécanique a bénéficié d’un soutien de l’État dans le cadre du plan France relance et aujourd’hui du plan France 2030. L’entreprise a aussi bénéficié d’un soutien de la Région dans le cadre de sa feuille de route automobile. 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Bourgogne-Franche-Comté, première “région microtechnique” de France, présente au SIAMS de Moutier

Du 16 au 19 avril 2024, à l’occasion du Salon de la chaîne de production des microtechniques (SIAMS), grand rendez-vous de la filière de l’industrie des microtechniques, la Bourgogne-Franche-Comté était présente avec un pavillon régional dédié, en collaboration avec la CCI BFC.

Numérique : la Région Bourgogne Franche se mobilise pour tous les territoires

PUBLI-INFO • Le numérique fait partie intégrante de nos vies. La technologie bouleverse les modèles économiques, les pratiques de consommation, l’accès à l’information et à la culture, les modes de travail et d’apprentissage et les relations sociales. Pour la Région, la numérisation de l’économie, de la société et des territoires est porteuse d’opportunités : nouveaux services, développement économique, emplois, dynamique rurale, préservation de l’environnement…

Robot, job dating, écologie… Quoi de neuf dans les écoles ESTM Pigier ?

QUOI DE 9 ? • Ouvertes sur le monde et les nouvelles technologie, attentives au bien-être de ses étudiant(e)s, soucieuses de l’environnement et intraitables sur le niveau de ses formations, les écoles ESTM Pigier à Besançon s’engagent à tous les niveaux pour proposer des cursus de qualité dans un univers studieux et innovant. Les inscriptions pour la rentrée 2024 sont ouvertes !

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Commerce historique à Besançon… Eve Boutique fête ses 55 ans !

Il fait partie des magasins emblématiques du centre-ville de Besançon, il est la référence historique en matière de lingerie féminine, il a vu trois générations de femmes tout au long de son histoire familiale… Le magasin Eve Boutique fête ses 55 ans en ce mois d’avril 2024. Pour autant, il n’a pas pris une ride.

Suppression de l’aide à l’embauche sous contrats de professionnalisation

Le président de l'Union des entreprises de proximité (U2P) a rencontré hier, jeudi 18 avril 2024, la ministre du travail, de la santé et des solidarités, Catherine Vautrin, qui a fait part du projet de suppression générale de l'aide à l'embauche de salariés sous contrat de professionnalisation (600€), dès le 1er mai prochain.

Ligne des horlogers : des travaux d’ampleur jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.97
couvert
le 24/04 à 0h00
Vent
0.88 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
83 %