Camaïeu ferme définitivement ses portes ce soir

Publié le 29/09/2022 - 09:00
Mis à jour le 01/10/2022 - 09:17

Ce mercredi 28 septembre, le tribunal commercial de Lille a prononcé la liquidation judiciaire de Camaïeu. 514 magasins vont donc mettre la clé sous la porte et 2.600 emplois seront supprimés. Une dizaine de magasins en Franche-Comté et quatre dans le Grand Besançon sont concernés.

Camaieu à Besançon © Google Maps 2018
Camaieu à Besançon © Google Maps 2018

Le groupe était en redressement judiciaire depuis le 1er août. Moins de deux mois après, le groupe doit définitivement mettre la clé sous la porte.

L’actionnaire, Hermione People and Brands (HPB), semblait pourtant encore croire mercredi à une issue favorable pour l’enseigne. Il espérait gagner un peu de temps pour relancer son enseigne, chahutée par la crise sanitaire et une coûteuse cyberattaque. Lundi 26 septembre, la direction a donc demandé à l'État une avance remboursable de 48 millions d'euros, afin de boucler son plan de continuation de l'activité. Une demande refusée par Bercy qui a jugé la demande irréaliste et que l'État ne pouvait « ?en aucun cas se substituer aux actionnaires » en l'occurrence Hermione People & Brands (HPB).

"Le tribunal convertit le redressement en liquidation judiciaire", a affirmé son président, suscitant les larmes des salariés venus écouter le délibéré.

Les boutiques de l'enseigne fermeront donc définitivement leurs portes ce samedi 1er octobre en soirée. En Franche-Comté, une dizaine d'établissements sont concernés, quatre dans le Grand Besançon.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Une trentaine d’entreprises de la filière horlogère réunies à Besançon ce jeudi 30 mai 2024

A l'occasion d'un événement fondateur organisé à Besançon dans les locaux de Francéclat, France Horlogerie a convié, ce jeudi 30 mai 2024, des entreprises de la chaîne de valeur horlogère française (marques de montres, fabricants de composants, sous-traitants, détail...). L'objectif ? Lancer la démarche des grappes d'entreprises.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.28
ciel dégagé
le 13/06 à 12h00
Vent
3.16 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
46 %