Carte scolaire : Jean-François Longeot interpelle la ministre de l'Éducation

Publié le 14/04/2015 - 11:36
Mis à jour le 14/04/2015 - 15:59

Dans un courrier datant du 7 avril 2015, le sénateur UMP du Doubs et maire d'Ornans, Jean-François Longeot, demande à Najat Vallaud Belkacem, ministre de l'Éducation "de bien vouloir - lui -  préciser - ses - intentions pour maintenir les écoles rurales dans le Doubs et conserver leurs effectifs".

longeot_jean-francois_0006.jpg
Jean-François Longeot, maire d'Ornans et conseiller général UMP du Doubs © archives carvy
PUBLICITÉ

Actuellement dans le Doubs, 31 classes sont appelées à disparaître à la rentrée 2015, 33 autres sont menacées et feront l’objet d’un recomptage exact en septembre. En tout, 64 classes sont susceptibles de disparaître contre une trentaine d’ouvertures de classe.

Pour le sénateur Longeot, « ces situations ignorent complètement les facteurs humains et organisationnels des territoires ruraux ».

Selon lui, « les conséquences de ces incertitudes sont multiples ». Il explique dans son courrier que « la formation des élèves est remise en cause, les personnels des écoles découvriront seulement à la rentrée leurs conditions de travail, les circuits de transport scolaire seront revus, les recrutements pour l’encadrement des nouvelles activités périscolaires ne pourront s’établir qu’au dernier moment« .

« Autant de conséquences insupportables à accepter pour les communes rurales » ajoute-t-il.

En fin de lettre, Jean-François Longeot précise que « j’ai d’ailleurs voté votre budget, car vous avez précisé que les moyens supplémentaires seraient destinés au maintien des postes dans le monde rural ».

publié par macommune
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.31
forte pluie
le 19/10 à 18h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1007.51 hPa
Humidité
98 %

Sondage