Claire Rocher, tête de liste Lutte ouvrière la Bourgogne Franche-Comté à Besançon

Publié le 27/09/2015 - 08:35
Mis à jour le 27/09/2015 - 09:35

Claire Rocher, tête de liste Lutte ouvrière aux élections régionales pour la Bourgogne Franche-Comté et Nathalie Arthaud, porte parole national de Lutte Ouvrière participeront à la fête organisée à la salle de la Malcombe, dimanche 27 septembre à partir de 11h. 

claire_rocher.jpg
claire_rocher.jpg

régionales 2015

PUBLICITÉ

 

  • 11h : Ouverture de la fête -Exposé scientifique sur l’évolution
  • 12h : Apéritif
  • 12h30 : Allocution de Claire Rocher,  tête de liste aux élections régionales
  • Banquet festif (Poulet à l’orientale) Animations musicales, chansons, jeux, jeux pour les petits
  • 15h30 :  Débat sur la situation politique avec la participation de Nathalie Arthaud, porte-parole nationale de Lutte ouvrière
  • Expositions historiques et scientifiques
  • Librairie de livres neufs et d’occasion. 

« Dans quel monde vivons-nous? Des milliers de personnes, hommes, femmes et enfants, fuient les pays ravagés par les guerres et la misère dans l’espoir de trouver un travail et au moins une vie meilleure. La planète est devenue un enfer pour une partie de l’humanité. Le capitalisme est un système de plus en plus inhumain, en perpétuelle crise économique, qui sème la destruction et la barbarie du Moyen- Orient à l’Afrique.

Des peuples entiers sont ramenés au moyen-âge, alors même qu’on n’a jamais produit autant de richesses. Le peuple Grec est sacrifié sur l’autel de la finance. Pourquoi ? Parce que les spéculateurs n’ont pas de limites. Ils font payer à la population une dette dont elle n’a pas vu la couleur. Ils veulent aussi lui faire payer cher le vote contre l’austérité qui a porté Syriza au pouvoir… comme quoi le bulletin de vote ne résout rien !

Les financiers exigent une soumission totale à la loi du capital. Ici, cela se traduit par une exploitation accrue, par l’augmentation des cadences, du temps de travail, ou la pression des licenciements et du chômage de masse. Et tout ce que les dirigeants politiques au service de la bourgeoisie proposent, c’est de se résigner à accepter cette dictature.

Il y en a assez. Le système capitaliste est incapable de répondre aux besoins de l’humanité. Il étouffe dans sa propre graisse. Les travailleurs ont le droit moral, eux qui produisent toutes les richesses, de revendiquer de quoi vivre décemment. Ils ont à contester le pouvoir de la bourgeoisie. Collectivement, les travailleurs ont la force de réorganiser la société en fonction des besoins et pas des profits, de mettre en commun les moyens de production, de supprimer les frontières et l’exploitation, d’ouvrir une perspective communiste à l’humanité« .

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.45
légère pluie
le 25/05 à 15h00
Vent
3.4 m/s
Pression
1016.1 hPa
Humidité
71 %

Sondage