Ce que proposent les candidats pour la solidarité...

Publié le 18/03/2014 - 22:01
Mis à jour le 20/03/2014 - 09:04

Chaque candidat (ou presque) propose des idées dans son programme en fonction de plusieurs thèmes : la sécurité, l'économie, l'éducation, le rayonnement de la ville, les transports, la proximité, la solidarité, la culture, les sports et loisirs, l'urbanisme, le développement durable et les grands projets. Chaque jours, jusqu'au premier tour de l'élection municipales de Besançon ce dimanche 23 mars, nous vous proposons des comparatifs des engagements des 10 candidats et des listes respectives.

1300198337.jpg
©archives carvy

Comparatif des programmes

PUBLICITÉ

Jean-Louis Fousseret (Parti socialiste)

  • Favoriser le vivre à domicile des personnes âgés en renforcant les différents services d’aide à la personne
  • Prendre en compte le vieillissement dans toutes les politiques municipales (logements, transports, voirie,culture, sport)
  • Conforter la maison des seniors dans ses missions
  • Rompre l’isolement en organisant de slieux et des rencontres
  • L’accessibilité universelle : facilité à tous les Bisontins l’accès au commerce, services, locaux municipaux, lieux de loisirs, de culture, de sport, transport en commun
  • Accompagner les personnes vers l’autonomie
  • Maintenir un service d’aide à la personne de qualité
  • Développer des logements adaptés pour les personnes âgées et les personne en situation de handicap et logement intergénérationnel
  • Proposer un plan de ville, de ses services et de ses monuments en braille
  • Installation de boucles magnétiques pour les malentendants dans les rues
  • Accompagner les personnes en difficulté et en particulier les familles monoparentales (dispositifs adaptés en parcours logement, réduction de la facture énergétique etc.)
  • Lutter contre la précarité énergétique

Jacques Grosperrin (Union pour un mouvement populaire avec le modem et l’UDI)

  • Lutter contre la précarité énergétique en ouvrant des points « Energie solidaire »
  • Favoriser le maintien des séniors à domicile
  • Rénover les logements sociaux  par l’écoute des besoins des Bisontins
  • Faciliter l’accès aux soins par la création d’une mutuelle locale
  • Améliorer l’accessibilité des personnes à mobilité réduite
  • Prémunir les risques sanitaires par un soutien aux politiques de vaccination et d’hygiène
  • Créer des systèmes de garde des petits « à la demande »
  • Créer un Centre intercommunal d’action sociale
  • Créer un observatoire de la santé
  • Créer une commission municipale spécifique « migrants » afin de mieux gérer les nouveaux arrivants et lutter contre les filières clandestines installées à Besançon

Frank Monneur (Sans étiquette)

  • Accélérer le programme de mise en conformité des bâtiments municipaux
  • Soutien à la construction de logemnts intergénérationnels notamment à St Jacques
  • « Une mutuelle pour tous » : achat groupé et négociations de tarifs préférentiels pour les Bisontins n’ayant pas ou peu accès à une mutuelle

Jean-François Humbert (Centre)

  • Création de nouvelles places en crèches en ouvrant des structures dans les quartiers où le déficit est important (une crèche sera créée à la gare Viotte ou à proximité)

Ismaël Boudjekada (Mouvement pour l’éveil national)

  • Subventionner les bars et brasseries qui s’engageront dans la tenue de « bar-poussettes »
  • Veiller à ce que nos trottoirs soient suffisamment spacieux afin d’y accueillir les fauteuils roulants
  • Mise en place de plans du réseau Ginko, adaptés aux malvoyants
  • Les documents imprimés par la municipalité devront être accessibles à tous : braille, fonds sombres et écriture fluo, gros caractères
  • L’accessibilité aux événements municipaux et de manière générale au sein même de Besançon
  • Inciter les propriétaires de logements vides à louer, faute de quoi ceux-ci seront taxés à hauteur du double de la taxe foncière initiale.
  • Campagne locale de sensibilisation et de promotion du concept de logement intergénérationnel
  • Création d’une cellule “Solidarité” chargée de répertorier les demandes d’échanges de bons procédés par exemple

Emmanuel Girod (Front de gauche)

  • Rénover les écoles, entretenir la voirie
  • Entretenir et améliorer les abords des lieux d’habitation, en assurer l’entretien
    quotidien, ne pas installer de locaux à poubelles sous les fenêtres. 
  • Entretenir les immeubles et les réhabiliter sans hausse du coût pour les habitants.
  • Favoriser la création de lieux de convivialité, comme les cafés associatifs
  • Sur toutes ces initiatives, prévoir des espaces de jeu encadrés par des adultes formés pour les enfants
  • Renforcer l’aide sociale à l’enfance, les aides aux familles monoparentales et aux plus
    démunis. 
  • Renforcer l’accueil et l’accompagnement des primo-arrivants, notamment l’initiation à la langue française pour ceux qui en ont besoin
  • Augmenter le nombre les intervenants dans ces quartiers : animateurs, éducateurs, gardiens d’immeubles. 
  • Réinstaller des services publics (agence HLM, bureau mairie décentralisé, point service…)
  • Mettre en place des Assemblées citoyennes de quartiers, qui soient des véritables instances de démocratie et de prise de décision. 
  • Ces Assemblées décideront pour l’avenir des plans d’urbanisme concernant leur quartier
  • Soutien aux associations de défense des femmes et au planning familial
  • Ouverture d’hébergements d’urgence et relogement pour les femmes victimes de violences et les homosexuels en rupture familiale, en lien étroit avec les associations concernées
  • Ouverture de lieux accueillants pour les SDF, d’espaces en intérieur et en extérieur, de nuit et de jour avec leurs chiens. Renforcement des moyens humains d’accompagnement (sortie des addictions, accès au logement, insertion, emploi…)
  • Augmentation du nombre de places dans les centres d’accueil pour les migrants (demandeurs d’asile ou non)
  • Ouverture de logements HLM vides pour les SDF, les migrants, les plus précaires, financement par l’action sociale/préfecture avec bail glissant, et suivi social
  • Aménagement d’une aire supplémentaire et suffisamment vaste d’accueil des gens du voyage
  • Accessibilité de tous les services publics et de tout l’espace piéton aux personnes en situation de handicap. 

Philippe Mougin (Front national)

  • Soutenir les familles ?en développant l’offre de crèches et de halte-garderies
  • Développer les services à la personne en direction des seniors

Lazhar Hakkar (Sans étiquette)

  • Maintenir une politique de prévention et d’éducation à la santé
  • Garantir l’accès aux soins des plus démunis (CCAS)
  • Accompagner la démocratie sanitaire
  • Assurer le soutien des associations qui oeuvrent pour le bien-être des malades et de leurs familles

Nicole Friess (Lutte ouvrière)

  • / / / 

Apolline Trioulaire (Parti ouvrier travailleur)

  • / / /
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon étaient 86% à voter pour se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14
légère pluie
le 18/10 à 9h00
Vent
5.17 m/s
Pression
1013.17 hPa
Humidité
91 %

Sondage