expulsion

62 articles trouvés

Une cinquantaine de personnes s’oppose à l’expulsion d’une famille kosovare

Une famille originaire du Kosovo, composée des parents et de deux enfants âgés de 4 ans et 18 mois, a été expulsée lundi 16 juillet 2018 vers 9 heures alors qu'elle vivait dans un appartement à Nolay, en Côte d'Or. Tout cela, malgré la détermination du collectif citoyen d'aide aux migrants qui avait apporter de l'aide à cette famille. Une pétition a été lancée : https://www.change.org/p/collectif-sauvons-agim-blerta-et-leurs-deux-enfants  

Une grève de la faim pour demander la fin de la chasse aux sans papiers

Spangle Durac et Jonathan Kamden ont entamé depuis mardi 30 août 2016 une grève de la faim pour demander la fin de la chasse aux sans-papiers et leur régularisation, notamment des familles ayant des enfants scolarisés à Besançon. Ces deux hommes manifestent devant la mairie et la préfecture chaque jour depuis l’expulsion de la famille kosovare Feraj vers son pays d’origine. Ce vendredi 2 septembre 2016, un rassemblement est organisé devant la préfecture à 17h30.

Une deuxième famille menacée d’expulsion à Besançon

Après la famille kosovare Feraj, c’est au tour de la famille géorgienne Chkheidze d’être menacée d’expulsion. Ce mercredi 31 août 2016, la police est intervenue à Planoise dans un hôtel hébergeant cette famille afin de la déplacer en République Tchèque.  Mais l’un des enfants de ce ménage est atteint d’une grave maladie génétique qui avait cessée de progresser depuis son arrivée en France.

Contre l’expulsion d’une famille kosovare : 80 parents, voisins, amis, professeurs… rassemblés

Près de 80 personnes se sont rassemblées ce lundi 29 août 2016 à 17 h30 devant la préfecture du Doubs à Besançon pour protester contre l'expulsion d'une famille kosovare qui devait être emmenée par la police aux frontières, du centre d'accueil de l'hôpital St Jacques au centre de rétention près de Rouen. Mais ça ne s'est pas passé comme prévoyaient les forces de l'ordre...

Léonarda, devenue serveuse au Kosovo, veut revenir en France

Il y a deux ans et demi son arrestation, lors d'une sortie scolaire dans le Doubs, avait fait grand bruit. La jeune Kosovare, alors scolarisée en troisième au collège André-Malraux de Pontarlier, avait fait l'objet d'une mesure d'expulsion avec sa famille. Aujourd'hui âgée de 17 ans et employée comme serveuse, elle n'aurait pas renoncé à revenir en France d'après Le Parisien.

CHARGER LA SUITE

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 15.11
ciel dégagé
le 20/04 à 18h00
Vent
2.33 m/s
Pression
1021.464 hPa
Humidité
70 %

Sondage