Corps retrouvé décapité à Dole : la compagne, meurtrière présumée, interpellée au Kosovo

Publié le 30/10/2018 - 17:08
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:01

Le 29 septembre 2018, un homme de 33 ans avait été retrouvé mort à moitié décapité à la hâche dans un appartement au centre-ville de Dole. Sa compagne, meurtrière présumée, avait quitté la France avec ses deux enfants. Elle a été interpellée au Kosovo début octobre.

La police avait découvert le corps sans vie d'un homme de 33 ans sur le sol d'une chambre de son domicile. C'est le propriétaire de cet appartement qui avait donné à bail à l'épouse de cet homme en juillet 2018, qui a alerté les policiers. Il voulait entrer dans l'appartement pour des travaux, mais il n'arrivait plus à contacter sa locataire. Il a alerté la police, qui, avec le renfort des pompiers, était intervenue dans l'appartement le 29 septembre dernier.

La mère de famille, interpellée au Kosovo il y a environ 3 semaines où elle avait pris la fuite avec ses enfants après les faits, a reconnu avoir tué son mari.

Une situation familiale complexe

Le défunt, de nationalité kosovare, vivait en France depuis plusieurs années avec sa compagne et leurs deux enfants âgés de 10 et 4 ans. Début octobre dernier, le procureur de la République de Besançon avait évoqué une situation familiale complexe puisqu'en été 2018, la mère de famille de 33 ans avait emménagé avec ses enfants dans un appartement alors que son conjoint était en prison pour des problèmes de violences conjugales à Lyon.

Les circonstances de la mort

Le trentenaire a subi une mort d'une "extrême violence" selon le procureur. Les enquêteurs avaient pu constater que le corps découvert le 29 septembre était déjà légèrement putréfié. Son décès était estimé au 20 ou 21 septembre, soit une semaine avant sa découverte.

Il s'agit également d'une mort violente puisqu'il avait été partiellement décapité. L'arme était à priori un merlin, c'est-à-dire une hâche qui est aussi une masse, avait été retrouvée sur place.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Homme criblé de balles à travers une porte à Besançon : le tireur présumé incarcéré

Un homme suspecté d'avoir criblé de balles une porte d'appartement du quartier Planoise à Besançon, blessant grièvement un père de famille, et un complice présumé ont été mis en examen et incarcérés mercredi, a-t-on appris auprès du parquet. Les deux hommes âgés de 19 et 21 ans ont été contrôlés samedi dans les Hauts-de-Seine, alors qu'ils circulaient en voiture pendant le couvre-feu.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.92
légère pluie
le 23/01 à 0h00
Vent
3.56 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
96 %

Sondage