Course-poursuite dans les rues de Besançon

Publié le 12/06/2011 - 10:47
Mis à jour le 12/06/2011 - 10:47

Samedi soir une course poursuite a eu lieu dans les rues de Besançon entre un véhicule et les forces de police. On ne sait pas les raisons qui ont poussé le ou les automobilistes à fuir les autorités et surtout qui ils sont, mais l'événement qui n’a duré pas plus d'une dizaine de minutes s'est vraisemblablement soldé par l'immobilisation et l’arrestation du/des fuyard(s) dans une zone extérieure au quartier de Planoise.

PUBLICITÉ

Entre 22h45 et 23h, une course poursuite a eu lieu entre un véhicule de type Ford Focus sombre et les forces de police à l’assaut du/des fugitif(s), composés de deux voitures de la BAC, d’un fourgon ainsi que d’un véhicule léger. Les divers témoins affirment que la « chasse » a commencé au niveau de la Malcombe, le(s) chauffard(s) venant probablement de la direction centre-ville. Le véhicule est alors entré au cœur de Planoise à grande vitesse, et les policiers ont tenté de le pourchasser à travers les nombreuses rues du quartier, parfois très fréquentées le week-end.

Le fourgon s’est même mis en biais sur la route au niveau du rond-point de Cassin afin de faire barrage au cas où la voiture en furie passerait, avec les quatre policiers placés sur le côté les mains sur leurs armes, rapporte un témoin. Mais c’est finalement après la rue de Dole, apparemment près de la zone industrielle de Châteaufarine, que la course-poursuite se serait terminée.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.82
légère pluie
le 25/05 à 3h00
Vent
1 m/s
Pression
1016.05 hPa
Humidité
95 %

Sondage