De la neige ? Non ! De l'écologie contre la renouée du Japon....

Publié le 02/08/2011 - 09:40
Mis à jour le 02/08/2011 - 09:40

A deux pas des locaux de  France 3 Franche-Comté, c’est l’étonnement depuis quelques jours pour les milliers d’automobilistes qui passent dans le secteur. De la neige ? du sel ?  «Que nenni» la ville de Besançon renforce la biodiversité avec une opération de prévention et de lutte non chimique contre la « terrible » et envahissante renouée du Japon

 ©
©

La Renouée du Japon est une plante exotique, introduite au 17e siècle par l’homme, est qui prolifère sur le territoire français. Elle empêche le développement des plantes locales, et nuit à la biodiversité.

Son contrôle passe par la mise en place d’une végétation couvrante qui occupera l’espace et finira par prendre sa place avec l’aide de l’homme. Après la coupe des Renouées, des arbustes locaux sont plantés sur une toile biodégradable. Tous les rejets sont ensuite arrachés plusieurs fois par an (pendant 5ans) puis sont brûlés pour éviter qu’ils ne créent un nouveau foyer de colonisation.

Pour lutter contre cette plante invasive, plusieurs solutions sont testées à Besançon depuis les années 2000. Ici, il s’agit de poser un géotextile (paillage souple de fibres de bois) afin de diminuer l'activité photosynthétique des renouées.  Ce géotextile est de préférence non tissé pour que les renouées ne puissent profiter des mailles et s'immiscer au travers, sa densité doit être d'au moins 1400 g/m2. Les toiles sont chevauchées de sorte que lors d'une crue, l'eau ne s'engouffre pas sous les toiles au risque de les arracher. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Les 10 conseils du Codever pour randonner sereinement

Cet été, un randonneur averti en vaut deux. À l’approche des grands départs en vacances, le Collectif de défense des loisirs verts (CODEVER) souhaite informer les touristes pour qu’ils profitent sereinement de leurs balades, à pied, à vélo, à VTT, à cheval, à moto, en quad etc… Que l’on crapahute en montagne, le long des côtes, en forêt, sur les sentiers ou les chemins, voici la charte de bonne conduite soumise par le CODEVER.

Météo : un week-end ensoleillé mais sous les normales de saison en Franche-Comté

Ce premier week-end de grandes vacances ne se déroulera pas partout en Franche-Comté sous les meilleures hospices. Samedi 12 juillet le soleil sera de la partie mais les températures ne sernt pas très élevées pour un mois de juillet. Le dimanche 14 juillet ce sera un peu mieux et au moins la pluie ne devrait pas s'inviter pour le feu d'artifice selon les prévisions de Météo France…

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Sécheresse 2023 : cinq communes de Haute-Saône reconnues en état de catastrophe naturelle

Par arrêté interministériel du 1er juillet 2024 publié au Journal Officiel du 2 juillet 2024, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour les communes d'Avrigney-Virey, Bussières, Chenevrey-et-Morogne, et Thiénans pour les dommages causés par des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, sur la période de janvier à mars 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.99
couvert
le 16/07 à 21h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
86 %