Département du Doubs : 80 millions d’euros par an pour versement du RSA

Publié le 13/02/2024 - 17:02
Mis à jour le 15/02/2024 - 14:50

Mardi 13 février 2024, le Département du Doubs a organisé, en compagnie de ses partenaires, un petit-déjeuner ayant pour thème l'accompagnement à l'emploi à la salle des fêtes de Saint-Vit. 

Présidé par le vice-président du conseil départemental en charge du retour à l’emploi, de l’insertion et de l’action sociale Ludovic Fagaut, la rencontre avait notamment pour objectif de mieux faire connaitre les missions du Département notamment celle vouée à l’accompagnement vers l’insertion professionnelle.

Avec pour thème "Du RSA à l’emploi", le rendez-vous était notamment l’occasion de rappeler qu’un allocataire du RSA est orienté par une plateforme soit vers France Travail (ex Pôle Emploi) s’il est proche d’un retour à l’emploi "soit vers le Département si l’orientation est plutôt socio-professionnelle" rappelle Ludovic Fagaut. 

Les 25-39 ans, cible privilégiée du Département

Avec 12.100 allocataires dans le Doubs en 2023, cela représente un budget annuel de 79,7 millions d’euros pour le Département. Une somme "pas négligeable" pour Ludovic Fagaut à laquelle s’ajoute 12 millions d’euros "pour amener des actions au plus près des structures d’insertion par l’activité économique".

L’ambition départementale est donc orientée vers le retour à l’emploi surtout pour la catégorie des 25-39 ans qui représente une part de près de 50% des bénéficiaires du RSA. Des allocataires qui "n’ont pas vocation à rester toute leur vie à cette allocation du RSA" estime Ludovic Fagaut, "ils ont plutôt des appétences à repartir vers le chemin du travail et dans le monde économique". 

Pour les accompagner dans leurs démarches, le Département rappelle qu'il met à disposition des équipes de travailleurs sociaux oeuvrant chaque jour dans l’un des nombreux centres médico-sociaux disséminés dans le département, afin d'aider à lever les freins à l’insertion professionnelle (mobilité, logement, garde d’enfants etc).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.53
légère pluie
le 22/06 à 15h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
93 %