Deux adolescents de 13 et 16 ans en garde à vue pour trafic de stupéfiants à Besançon

Publié le 14/03/2023 - 18:02
Mis à jour le 14/03/2023 - 16:44

Entre 16h20 et 16h40 le 12 mars 2023, entre la rue du Luxembourg et l’avenue de l'Ile-de-France à Besançon, les policiers de la brigade spécialisée de terrain ont interpellé deux individus, âgés de 13 et 16 ans surpris en plein trafic de drogues.

Archives - Avenue Ile de France Planoise © D Poirer
Archives - Avenue Ile de France Planoise © D Poirer

En opération de surveillance sur un point de deal avenue de l'Ile-de-France, les policiers ont remarqué des allées et venues d’un jeune homme. Alors qu’il ressortait d’un appartement de la rue du Luxembourg, les fonctionnaires l’ont interpellé. Un autre individu qui  surveillait vraisemblablement le point de deal a également été interpellé dans la foulée. 

Les agents ont ensuite effectué une perquisition dans l’appartement situé dans la rue du Luxembourg où ils ont découvert plusieurs produits stupéfiants, soit 74g de résine de cannabis, 26g d’herbe de cannabis et 2,5g de cocaïne.

Les deux jeunes hommes ont été emmenés au commissariat pour être placés en garde à vue. Le premier, âgé de 16 ans, n’a pas reconnu les faits. En revanche, le second, âgé de 13 ans, a reconnu les faits de guetteur contre rémunération, mais n’a pas reconnu faire partie d’un quelconque réseau de trafic de drogues.

Ils seront présentés devant le juge des enfants au tribunal judiciaire de Besançon pour l’un, celui de Dijon pour l’autre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.6
nuageux
le 15/04 à 18h00
Vent
7.41 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
52 %