Deux syndicats de General Electric déposent un recours contre l'Etat

Publié le 02/07/2021 - 08:18
Mis à jour le 02/07/2021 - 08:18

Les syndicats CFE-CGC et Sud Industrie de l'entité turbines à gaz de General Electric ont déposé ce jeudi 1er juillet 2021 un recours contre l'Etat au tribunal administratif pour non-respect des accords de 2014, a-t-on appris lors d'une conférence de presse.

 © Page Facebook-Intersyndicale General Electric Belfort
© Page Facebook-Intersyndicale General Electric Belfort

"L'Etat n'est plus capable de défendre l'industrie nationale", argue Philippe Petitcolin, délégué syndical CFE-CGC de l'entité turbines à gaz de General Electric, à Belfort.

La CFE-CGC et Sud Industrie ont donc déposé un recours devant le tribunal administratif de Paris contre l'Etat français pour ne pas avoir fait respecter les accords de 2014, signés lors du rachat de la branche énergie d'Alstom par General Electric. Cet accord de 2014 prévoyait que l'industriel américain crée mille emplois et maintienne l'essentiel des activités de turbines à gaz, ainsi que le centre de décision mondial de cette activité sur le site belfortain.

Ce non-respect "porte préjudice" aux salariés de General Electric Belfort et provoque "la mise à mort" du bassin industriel, selon Philippe Petitcolin.

Les syndicats dénoncent les délocalisations en Suisse puis à Dubaï du quartier général mondial des turbines à gaz 50 Hz. Ils dénoncent aussi la délocalisation "des brevets et des profits dans les paradis fiscaux".

Selon le délégué syndical, le nombre de salariés de General Electric est passé de 4.800 à 3.000 à Belfort depuis 2014, et de 20.000 à 11.000 en France.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Crise et enjeux environnementaux : le Grand Besançon et la FRTP Bourgogne-Franche-Comté main dans la main

Une rencontre s'est déroulée mardi 20 juillet entre représentants de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bourgogne-Franche-Comté et de Grand Besançon Métropole. Objectif : faire le point sur la situation des entreprises des travaux publics et leurs inquiétudes alors que la crise économique affaiblit lourdement les entreprises dans ce domaine.

102 M€ d’aides régionales votés par les élus de la Région Bourgogne Franche-Comté

Réunis en commission permanente, vendredi 23 juillet, les élus régionaux ont voté plus de 102,2 M€ d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19.

France Relance : la transformation du plus grand campus de Besançon pour 80 millions d’euros

La présidente de l’université de Franche-Comté Macha Woronoff, a reçu le 22 juillet dernier le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet ainsi que la maire de Besançon, Anne Vignot, pour une visite et une projection des deux opérations labellisées France Relance dans le cadre du projet de réhabilitation du campus Bouloie - Temis.

La chambre d’agriculture de Bourgogne Franche-Comté demande l’abattage « systématique » du loup près d’un élevage

Suite à plusieurs attaques de loups sur des élevages de bétails, la chambre d'agriculture de Bourgogne Franche-Comté, dans un communiqué du 23 juillet, demande aux pouvoirs publics de prendre "toutes les mesures nécessaires" pour stopper le retour du loup et l'abattage "systématique" de cet animal dès les premiers signes de présence à proximité d'élevages.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.21
légère pluie
le 01/08 à 0h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
100 %

Sondage