Alerte Témoin

Deuxième défi cycliste de la Sapaudia  pour sensibiliser au don de moelle osseuse

Publié le 13/02/2020 - 14:10
Mis à jour le 13/02/2020 - 10:44

Inscriptions •

La deuxième édition du défi cycliste de la Sapaudia Franche-Comté  partira le 18 juin 2020 de Baume-les-Dames.  150 cyclistes vont parcourir durant 24h près de 420 km à destination de Clairvaux-les-Lacs  pour sensibiliser, informer et recruter au don volontaire de moelle osseuse. Inscriptions jusqu'au 10 mars.

2017-06-09 - LA SAPAUDIA - 0088 - 1,1mo
2nde édition de "Un défi pour des vies" © Sapaudia Franche-Comté
PUBLICITÉ

L'épreuve s'annonce rude. Une seule étape. 420 km. Plus de 4.000 mètres de dénivelée positif. Et un but : partir, cheminer et arriver ensemble...

Ouvriers, commerçants, fonctionnaires, chômeurs, retraités, malades, porteurs de handicap, en famille, directeurs, jeunes, âgés, hommes, femmes, etc. Ils ne se connaissent pas au départ, feront connaissance sur le vélo.  "Il seront tous vêtus de la même tenue et vont vivre et partager des moments intenses durant un peu plus de 30 heures, de jour comme de nuit" explique l'association. "Au fil des kilomètres et des épreuves surmontées, le peloton deviendra comme une deuxième famille. Un mot gentil, un geste, une poussée, des encouragements, les plus costauds aideront les moins forts... et deviendront peut-être ceux qui auront besoin des autres à un moment donné  (...) Tous unis dans une même volonté : avancer et faire évoluer la perception de l'autre.

"Un défi pour des vies" s'élancera deBaume-les-Dames jeudi 18 juin à 10h0. Arrivée prévue  à Clairvaux-les-Lacs vendredi 19 juin à 16h00. "Soit un peu plus de 24H00 sur le vélo sans dormir"

Plus de 150 cyclistes dont près de 25 tandems avec des binômes personnes valides et porteurs de handicap. Tous vêtus de la même tenue, tous réunis par un même objectif : sensibiliser, informer et recruter au Don Volontaire de Moelle Osseuse (DVMO). Plusieurs dizaines de personnes assureront la sécurité, l'encadrement, le ravitaillement et le cheminement du peloton.

Parcours linéaire au départ de Baume-les-Dames cheminant à travers le Doubs, la Haute-Saône, la Cote D'Or et le Jura  en passant par quelques-uns des plus beaux sites régionaux :

  • Baume-les-Dames,
  • Sancey-le-Grand, 
  • Vercel,
  • Valdahon,
  • Nods,
  • Vallée de la Loue,
  • Ornans,
  • Saône,
  • Champlive,
  • Roulans,
  • Montbozon,
  • Rioz,
  • Marnay,
  • Pesmes,
  • Pontailler-sur-Saône,
  • Auxonne,
  • Dole,
  • Mont-Sous-Vaudrey,
  • Poligny, Voiteur,
  • Château-Chalon,
  • Picareau,
  • Lac Chalain,
  • Fontenu,
  • Chevrotaine,
  • Narlay,
  • Clairvaux-les-Lacs

Inscriptions

Info + : le don de Moelle Osseuse pour sauver des vies

Il faut un donneur compatible. C'est toute la difficulté.

Qu'est-ce que la moelle osseuse ?

La moelle osseuse, est répartie dans les os du corps ; c’est en quelque sorte l’usine à fabriquer le sang car elle renouvelle régulièrement les cellules du sang (globules rouges, globules blancs, plaquettes sanguines).

Il ne faut surtout pas confondre moelle osseuse avec moelle épinière.

Qui a besoin d'une greffe de moelle osseuse ?

La greffe de moelle osseuse est une indication thérapeutique pour 80 % des pathologies graves du sang. Chaque année en France, plus de 2.000 personnes ont ainsi besoin d'un greffe de moelle osseuse.

Ce sont essentiellement les malades dont la moelle ne fonctionne plus (aplasie) ou est envahie par des cellules cancéreuses (leucémie).

Trouver un donneur compatible

Pour qu'une greffe réussisse, il faut que la moelle osseuse du donneur et le corps du malade s'acceptent mutuellement. Si entre 2 frères ou sœurs d’une même fratrie la probabilité d’être compatibles est de 1 chance sur 4 (25 %), elle n’est plus que de 1 chance sur 1 million entre 2 individus pris au hasard ! …

Comment est déterminé le groupe tissulaire (HLA) ?

Avec un simple prélèvement de salive, ou une simple prise de sang. Un registre de donneurs volontaires international

Un registre de volontaires offre des possibilités de trouver un donneur strictement compatible. Malheureusement, en France ce registre compte actuellement environ 300 000 inscrits (plus de 7 millions en Allemagne - 1,5 millions en Angleterre - 1,3 millions en Pologne...)

Qui peut devenir donneur de moelle osseuse ?

Toutes les personnes en parfaite santé, de 18 à 51 ans qui donneront seulement en cas de besoin : dans 1 mois, dans 1 an, dans 10 ans … peut-être jamais.

Comment peut-on s'inscrire ?

En renseignant en ligne le formulaire de demande d'inscription sur le registre des donneurs volontaires de moelle osseuse.
Pour les 18 à 31 ans www.jeunesdonneurs.fr
Pour les 31 ans révolus à 51 ans : www.dondemoelleosseuse.fr

Vous recevrez soit un kit « frottis buccal » soit un kit « salivaire » directement à domicile.
Il suffira ensuite de suivre les instruction et de renvoyer les échantillons à l'aide de l'enveloppe jointe à l'adresse indiquée.

Dans la région, les moins de 31 ans, peuvent s'inscrire directement auprès des bénévoles de la Sapaudia Franche-Comté. Le kit « frottis buccal » leur est alors remis directement.
Pour tout savoir sur les actions de l'association : http://franchecomte.lasapaudia.com

Donner sa Moelle Osseuse

Deux méthodes sont utilisés par les médecins préleveurs :

  • Dans 82% des cas le prélévement est réalisé par « aphérèse » (démarche similaire à un don de plaquettes)
  • Dans les autres cas, le prélèvement est réalisé dans les os du bassin, sous anesthésie générale (hospitalisation la veille du don – voire en ambulatoire).

Ce don est assorti d'un arrêt de travail.

Concernant le délai d’intervention, il n’y a jamais de caractère d’urgence.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Deuxième défi cycliste de la Sapaudia  pour sensibiliser au don de moelle osseuse

Inscriptions • La deuxième édition du défi cycliste de la Sapaudia Franche-Comté  partira le 18 juin 2020 de Baume-les-Dames.  150 cyclistes vont parcourir durant 24h près de 420 km à destination de Clairvaux-les-Lacs  pour sensibiliser, informer et recruter au don volontaire de moelle osseuse. Inscriptions jusqu'au 10 mars.

Mutuelles : l’UFC Que choisir dénonce une inflation moyenne de 5% en 2020

Alors que le 100 % santé pour l’optique et certains soins dentaires est entré en vigueur au 1er janvier dernier, l’UFC-Que Choisir révèle dans un communiqué de mercredi 12 février 2020, sur la base de l’étude de près de 500 contrats d’assurance santé recueillis auprès des consommateurs, que l’inflation subie en 2020 par les usagers est massive.

Salmonellose : retrait et rappel de Morbier au lait cru de la marque Perrin

13 personnes atteintes de salmonelloses ont été infectées par la même souche Salmonella Dublin après les investigations du Centre national de référence (CNR) des salmonelles à l’Institut Pasteur. Après enquête, le ministre de l'Agriculture rappelle des lots de Morbier au lait cru de la société Perrin (Doubs) distribué dans toute la France en grande distribution.

Des mallettes d'informations pour accompagner les familles d'enfants atteints d'un cancer

Hôpital de Besançon • La fondation Enfants Cancer Santé et le service hématologie-oncologie pédiatrique du CHU de Besançon ont présenté jeudi 6 février 2020 des mallettes d'informations destinées aux parents dont l'enfant est atteint d'un cancer. Elles seront offertes aux familles à partir de la semaine prochaine.

Contre les pesticides, les Coquelicots interpelleront l’Agence Régionale de Santé ce vendredi

Les Coquelicots de Besançon organisent une manifestation vendredi 7 février 2020 à partir de 18h30 pour battre le pavé jusqu'au siège de l'ARS Bourgogne Franche-Comté, avenue Louise Michel. Dans le cadre de la campagne d’information sur les dangers pour la santé et l’environnement des SDHI (famille de 11 fongicides), "et face à l’inaction et au déni de l’ANSES" sur la dangerosité de ces produits, les Coquelicots ont décidé d’interpeller directement l’ARS.

SONDAGE – Prenez-vous des précautions contre le Coronavirus ?

L’épidémie de pneumonie virale 2019-nCoV a contaminé plus de 17 200 personnes dans le monde, dont plus de 360 mortellement. En France, le nombre de cas est très faible et les ressortissants français rapatriés ces derniers jours ne sont pas malades. A Besançon, une suspicion de cas de Coronavirus a été examinée il y a deux semaines, mais les résultats se sont avérés négatifs. A ce jour, aucun cas de cette maladie n'est déclarée en Franche-Comté. Et vous, prenez-vous des précautions contre cette maladie ? C'est le sondage de la semaine...

Coronavirus : les recommandations et le dispositif mis en place en Bourgogne Franche-Comté

Un cas suspect de Coronavirus accueilli vendredi dernier à l'hôpital de Besançon a été écarté dans le courant du week-end. L'Agence régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté met actuellement en application les mesures du ministère de la santé sur le modèle du risque épidémique et biologique (REB). 

7,2 millions d’euros alloués par l’ARS aux hôpitaux publics de la région

L’Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté alloue plus de 7 millions d’euros aux hôpitaux publics de la région, pour faire face à leurs besoins d’investissement du quotidien. Les deux plus importants financements ont été attribués au CHRU de Besançon (663.100 €) et le CHU Dijon-Bourgogne (769.100 €).

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.59
couvert
le 17/02 à 6h00
Vent
5.05 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
73 %

Sondage