Dossier écotaxe : pour la FNTR Franche-Comté, ça suffit !

Publié le 06/11/2013 - 08:05
Mis à jour le 06/11/2013 - 08:05

La délégation régionale de l’organisation patronale du transport routier s’interroge après l’annonce du Premier Ministre de suspendre l’écotaxe en vue d’aménagements sectoriels et géographiques.

 ©
©

"Nos entreprises adhérentes sont en droit d’obtenir des décisions claires et des réponses précises à leurs questions" lâche Marie-Françoise Roumet, Déléguée Régionale de la Fédération Nationale des Transports Routiers en Franche-Comté. "La France vit la crise économique la plus grave qu'elle ait eu à connaître. Son économie souffre de déficits de compétitivité reconnus par tous. En première ligne face à la concurrence étrangère, mobilité oblige, le pavillon routier français pâtit tout particulièrement de cette situation. Dans ce contexte difficile, la tragi-comédie autour de l'écotaxe : ça suffit ! Les entreprises de transport routier ont besoin de visibilité, de lisibilité et de stabilité pour leur équilibre économique, leur fonctionnement, leurs négociations commerciales" ajoute Mme Roumet.

La FNTR pose ses conditions

"Pour le transport routier, l’écotaxe ne peut être maintenue que si la majoration forfaitaire est sauvegardée et si l'égalité de traitement entre compte propre et compte d'autrui est préservée. Nous demandons aussi un calendrier compatible avec les réalités des entreprises de transport et une simplification du dispositif. Il ne faut pas que la fiscalité du Transport Routier de Marchandises augmente, avec la taxe carbone notamment. Si ces conditions ne sont pas remplies, l'écotaxe doit être supprimée" tranche Mme Roumet.

Les organisations professionnelles des transporteurs FNTR, TLF, CSD et UNOSTRA entendent qu'un plan d'accompagnement des entreprises soit mis en place. L’objectif étant d’améliorer la compétitivité des entreprises.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

actualité

Offre d’emploi : le Groupe Associatif Educatifs et Solidaires recherchent un(e) animateur(trice) d’Accueil Collectif de Mineurs

OFFRE D'EMPLOI • Le groupe Associatif Educatifs et Solidaires, employeur engagé au service de l'enfance, de la jeunesse et des familles, cherchent des animateur(trice)s d'Accueil Collectif de Mineurs (ACM) pour un contrat en CDI dans le Doubs aux alentours de Besançon et notamment sur les communes de : Beure, Saône, Torpes, Byans-sur-Doubs, Vaire, Osse…

La Ville de Besançon recrute un.e agent.e technique de surveillance, d’accueil et de maintenance (ATSAM) – chef de piste à la patinoire La Fayette

OFFRE D'EMPLOI • La Ville de Besançon est à la recherche d'un.e agent.e technique de surveillance, d'accueil et de maintenance (ATSAM) - chef de piste à la patinoire La Fayette. Les CV et lettres de motivation sont à envoyer au plus tard le 27 août 2023.

La Ville de Besançon recrute un(e) serrurier(ere) métallier(e) au sein du Département Architecture et Bâtiments 

OFFRE D'EMPLOI • La Ville de Besançon est à la recherche La Ville de Besançon recrute un(e) serrurier(ere) métallier(e) sein du Département Architecture et Bâtiments. Les CV et lettres de motivation sont à envoyer au plus tard le 11 juin 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.62
couvert
le 25/02 à 6h00
Vent
3.41 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
93 %