Double meurtre de Saint-Claude: un suspect écroué

Publié le 03/08/2010 - 17:29
Mis à jour le 03/08/2010 - 17:29

L'homme d'une vingtaine d'années d'origine laotienne, qui s'est rendu à la police lundi, a été mis en examen et écroué ce mardi à Besançon pour le meurtre à l'arme blanche d'un couple de Laotiens à Saint-Claude dans le Jura.

PUBLICITÉ

Le suspect décrit comme perturbé mentalement a reconnu les faits et est poursuivi pour assassinats.

Les corps de Marie-France et Boulian Inthavong, âgés d’une cinquantaine d’années, avaient été découverts samedi matin à leur domicile de Saint-Claude. Leur petite-fille de 8 mois dont ils avaient la garde pendant les vacances de sa mère avait été retrouvée vivante dans l’appartement.

Marie-France Inthavong était la présidente de l’association des réfugiés laotiens du Jura.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.35
légère pluie
le 25/05 à 15h00
Vent
3.4 m/s
Pression
1016.1 hPa
Humidité
71 %

Sondage