Eau bénite : au nom du Père, du Fils et de l'eau-de-vie

Publié le 09/09/2017 - 09:47
Mis à jour le 09/09/2017 - 11:52

« J’ai fait le signe de croix, ça sentait l’eau-de-vie. C’est une tradition locale ? » : dans l’église de Château-Chalon (Jura), des touristes surpris ont découvert que des plaisantins avaient remplacé l’eau bénite par de l’eau-de-vie, a indiqué vendredi l’office local du tourisme.

 ©
©

Insolite

"Pourquoi y a-t-il de l'eau-de-vie dans les bénitiers de l'église ?", ont demandé fin août une dizaine de touristes qui se rendaient à la Maison de la Haute Seille, le point information de la petite commune viticole de Château-Chalon, situé en face de l'église.

Interpellée par cette question à laquelle elle ne savait pas répondre, Pauline Fisseau, la responsable du lieu, est allée vérifier samedi dernier. "Un litre d'eau-de-vie avait effectivement été versé dans chacun des deux bénitiers, ça sentait l'eau-de-vie dès qu'on entrait dans l'église", a-t-elle
raconté. Peu de messes sont célébrées dans ce lieu de culte, les
bénitiers y sont donc généralement vides.

Les vasques ont été immédiatement purgées de leur alcool, puis pourvues d'une eau bénite plus réglementaire, en vue de l'office prévu pour la fête patronale le lendemain.

Pour l'heure, l'identité du ou des auteurs de la supercherie reste
inconnue, de même que leur motivation. Quant au maire du village, Christian Vuillaume, il a "cru que c'était un gag ou une farce".

"Moi, ça m'a fait plus que sourire, j'ai trouvé qu'il y avait des gens qui avaient de l'humour et qui pouvaient peut-être être au départ d'une tradition", a confié l'édile à France Bleu Besançon. "Mais je pense que tout le monde n'a pas souri de la même façon", a-t-il ajouté. Dans cette affaire, a-t-il encore commenté, "on s'en remet aux voies du Seigneur".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Deux individus interpellés pour une série de cambriolages dans le Haut-Doubs

Le procureur de la République de Besançon Étienne Manteaux a indiqué en conférence de presse l’arrestation de deux individus originaires de Moldavie à Pontarlier le 22 novembre 2023 pour un total de douze cambriolages commis dans le Haut-Doubs depuis avril 2023.

Nouvel appel à témoins pour retrouver Majid Ahamadi

La famille de Majid Ahamadi a lancé un nouvel appel à témoins ce samedi 25 novembre 2023 au gymnase des Montboucons à Besançon, juste avant le coup d’envoi du match opposant le BesAC à Caen. Depuis dimanche 19 novembre au petit matin, à la sortie d’une discothèque de Besançon, Majid, un jeune homme âgé de 24 ans, n’a plus donné signe de vie à ses proches. Les forces de l’ordre le recherchent activement depuis lundi dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.58
légères chutes de neige
le 28/11 à 15h00
Vent
2.26 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
83 %