Eau : l'UFC Que Choisir demande l'extension de la protection des sources à l'ensemble du Doubs

Publié le 06/04/2019 - 15:01
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:00

Après les résultats "encourageants" sur la source d'eau potable d'Arcier qui alimente notamment Besançon, l'association de consommateurs demande que les mesures de protection contre les pollutions, notamment agricoles, soient désormais étendues à toutes les sources du département.

Arcier,_la_cascade_de_la_source_d'Arcier
cascade de la source d'Arcier © JGS25
PUBLICITÉ

Pour l’UFC Que Choisir du Doubs, la démarche « de progrès » sur le captage sur le traitement de la source d’Arcier est très satisfaisante, au vu des  dernières données données chiffrées :

  • En 2017 le MMA total pesticides était de 0,15 en ?g/L
  • En 2018 le MMA total pesticides était de 0,02 en ?g/L

Lors du colloque « Qualité de l’eau – Mythes et réalité » du 10 décembre 2018 organisé à l’Assemblée Nationale par l’UFC-Que Choisir, Barbara Pompili, présidente de la Commission Développement durable et Aménagement du territoire de l’Assemblée nationale, a salué les initiatives de Besançon avec comme résultat une eau du robinet potable sans les traitements coûteux habituels.

« La trop coûteuse dépollution de l’eau, la généralisation des pollutions, notamment agricoles, dans les fleuves et les nappes phréatiques rend obligatoire la dépollution préalable à l’élaboration de l’eau potable » indique l’association. « Or ces traitements, au coût souvent exorbitant, occasionnent chaque année sur l’ensemble de la France un surcoût dans les factures d’eau estimé entre 750 millions et 1,3 milliard d’euros. C’est pour mettre un coup d’arrêt à cette gabegie économique, environnementale et sanitaire que la mobilisation de la société civile a permis à l’occasion du Grenelle de l’Environnement en 2007 d’identifier parmi les sources d’eau potable les plus menacées par les pollutions, un millier de sources en France, pour lesquelles la protection a été jugée prioritaire« .

Selon l’UFC Que Choisir, sur les 35 000 sources d’eau potable existant en France, près de la moitié d’entre elles n’est toujours pas correctement protégées contre les pollutions. « Les mesures mises en place sur les sources prioritaires d’Arcier ayant fait la preuve de leur efficacité, il est urgent que ces efforts soient désormais étendus à l’ensemble du département. C’est seulement ainsi que la politique de l’eau pourra combiner protection de l’environnement et baisse des pollutions« .

Après le lancement des Assises de l’eau ayant pour ambition de réformer la politique de l’eau en France, l’UFC Que Choisir du Doubs formule deux propositions concrètes pour protéger la ressource aquatique :

  1. Une extension à toutes les sources du département des mesures préventives déjà mises en oeuvre pour les sources prioritaires ;
  2. La mise en œuvre stricte du principe pollueur-payeur, pour que les consommateurs ne soient plus les payeurs des pollutions qu’ils subissent.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Après l’automne, l’hiver et la neige, avec décathlon

Après l’automne, l’hiver et la neige, avec décathlon

Publi-infos • Rien de plus féérique que parcourir des sentiers recouverts de neige?! La randonnée sur neige est le meilleur moyen de profiter d’une nature belle et parfois spectaculaire. Pour ce faire, l’équipe de concepteurs « Quechua Randonnée Neige » de Décathlon travaille au quotidien pour mettre au point des produits pensés et conçus pour vos sorties en hiver.

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d'Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s'est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les "Livres dans le Boucle". La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.41
couvert
le 15/10 à 0h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1009.83 hPa
Humidité
83 %

Sondage