Elle roule 100 km à contre sens sur l’autoroute…

Publié le 15/06/2012 - 17:05
Mis à jour le 15/06/2012 - 23:39

Une automobiliste de 49 ans a été prise en chasse mercredi soir par la gendarmerie a été stoppée par un barrage de camions après avoir parcouru près de 100 kilomètres à contresens sur l'autoroute entre l'Ain et le Jura.

A 39

PUBLICITÉ

Mercredi soir, une patrouille de gendarmerie a pris en chasse, gyrophares 
allumés et sirènes hurlantes, l’automobiliste entrée à contresens sur l’A39 à 
hauteur de La Boisse (Ain) et lui a demandé à plusieurs reprises de s’arrêter, selon le parquet de Lons-le-Saunier. 

Refus d’obtempérer

Confrontés à son refus d’obtempérer, les gendarmes du peloton autoroutier 
de Courlaoux ont demandé à plusieurs chauffeurs poids-lourds de stopper leurs véhicules sur la largeur des voies.   En voyant ce barrage, l’automobiliste, qui n’avait aucune intention suicidaire, s’est arrêtée, a précisé la procureure Virginie Deneux.

Interdiction de conduire 

La conductrice, âgée de 49 ans, a été présentée jeudi au parquet de Lons-le-Saunier, est convoquée au tribunal le 13 juillet. Elle a été placée sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire et une obligation de soins, selon Mme Deneux. Cette femme parfaitement insérée socialement et domiciliée en région Rhône-Alpes ne donne pas d’explication à son acte. Les tests n’ont révélé ni trace d’alcool ni de stupéfiants.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.35
légère pluie
le 25/05 à 15h00
Vent
3.4 m/s
Pression
1016.1 hPa
Humidité
71 %

Sondage