En possession de stupéfiants, il tente de s’enfuir et frappe un policier

Publié le 21/09/2021 - 08:27
Mis à jour le 21/09/2021 - 08:30

Les forces de l’ordre se sont intéressés à ce véhicule jeudi 16 septembre 2021 rue des Flûttes Agasses à Besançon suite à un feu défectueux. En s’approchant, ils ont alors senti une forte odeur de cannabis dans l’habitacle de la voiture.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

Le jeune conducteur, âgé d’une vingtaine d’années, a tenté de prendre la fuite, mais a chuté lors de sa course. Vite rattrapé par les policiers, il s’est rebellé lors de son menottage. Il a frappé un des deux agents au visage.

Des stupéfiants trouvés dans le véhicule

La perquisition du véhicule a amené à la découverte de 45 grammes d’herbe de cannabis, de 65 grammes de résine de cannabis, de 4,30 grammes de cocaïne et de la somme de 260 euros.

Lors de sa garde à vue, il a partiellement reconnu les faits. Ce jeune, connu des forces de l’ordre, circulait également avec un permis qui ne possédait plus aucun point.

Il sera convoqué devant le tribunal le 6 mai 2022 pour plusieurs chefs d’inculpation à savoir : faits de détention, de transport, d’acquisition et de trafic de produits stupéfiants, faits de rébellion et de violences commises sur une personne dépositaire de l’autorité publique et pour la conduite d’un véhicule à moteur malgré l’injonction de restituer son permis.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13
couvert
le 26/05 à 6h00
Vent
0.67 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
92 %