Enquête de la CCI : 65 % des professionnels sont insatisfaits de l’activité printemps-été

Publié le 18/10/2013 - 15:55
Mis à jour le 18/10/2013 - 15:56

Dans le dernier numéro de L'essentiel, le document d'information réalisé par la Chambre de commerce et d'industrie du Doubs, une enquête sur les soldes d'été  2013 menée dans 290 entreprises dans le Doubs révèle que "le chiffre d’affaires généré durant cette période a été insuffisant pour compenser ?un printemps aux conditions météorologiques exécrables".

montage_soldes_.jpg
©miss dom

Commerce

PUBLICITÉ

Si les commerçants du Doubs se déclarent plutôt « satisfaits » des soldes d’été 2013, « le chiffre d’affaires généré durant cette période a cependant été insuffisant pour compenser?un printemps aux conditions météorologiques exécrables et une forte baisse de la consommation » révèle l’enquête.

Des consommateurs prudents

Les consommateurs ont réalisé des arbitrages budgétaires et se sont concentrés sur des dépenses prioritaires. A l’arrivée des soldes, portés par le beau temps, les consommateurs prudents ont fréquenté les points de vente à la recherche de prix très attractifs. « ?Afin de ne pas réduire de manière drastique des marges quelquefois déjà très faibles, la grande majorité des commerçants (71 %) a fait le choix de pratiquer au démarrage un taux de démarque identique à celui pratiqué l’an dernier (de -30 à -40 %) » indique l’enquête.

Pour un tiers des commerçants sondés, les stocks à écouler étaient bien plus importants que lors des soldes d’été 2012. « C’est pourquoi tous les commerçants n’ont pas attendu la date officielle d’ouverture des soldes d’été pour tenter de séduire la clientèle ».

Internet, un concurrent de plus ne plus impactant

Quant aux soldes sur internet, ils offrent la possibilité aux cyberacheteurs de préparer leur panier en ligne plusieurs jours à l’avance et de valider le jour J. « Les commerçants du Doubs sont bien conscients du poids de ces ventes à distance qui représentent une vraie concurrence. Plus d’un 1 commerçant répondant sur 2 est présent sur internet : 57 % dispose d’un site vitrine et 43 % d’un site marchand. Parmi ceux qui ne disposent pas encore de site internet, 24 % envisage la création d’un site à court terme ».

Les chiffres de la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance le confirment au niveau national : les acteurs Internet ont vu leurs ventes progresser de 4 % sur ces soldes 2013.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.47
ciel dégagé
le 18/09 à 18h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1021.39 hPa
Humidité
63 %

Sondage